Master of Puppets

École supérieure de torture formant les prochains maîtres dans cet art. Petite société sanglante. Monde aux milles lames, aux milles drames, aux milles larmes. Galerie des horreurs, royaume des fous. Bienvenue.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un premier pas dans la Déchéance.

Aller en bas 
AuteurMessage
Mary Jane Von Hännel

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 26

Feuille de personnage
Relations::
Armes::
Animal:

MessageSujet: Un premier pas dans la Déchéance.   Jeu 11 Fév - 2:59

Les Numéros, rassemblez-vous par ici ! Les Numéros !
Je vois quelques personnes s'extirper difficilement de la foule. Ils ont l'air complètement abasourdis par le lieu. C'est normal, ils ne savent pas vraiment à quoi s'attendre. Ils se rassemblent, m'observent longuement.
* De nouvelles proies à traumatiser *
Certains d'entre eux sont jeunes, très jeunes. D'autres ont déjà les marques d'un lourd passé. La plupart d'entre eux regardent autour d'eux, appréhendant ce qu'ils pourraient leur arriver en ces lieux.
Des anciens élèves passent et me saluent poliment. Les Numéros semblent étonnés, pensant sûrement que j'étais une élève parmi tant d'autres.
Je m'éclaircis la voix, et commence à lire, avec mon sourire le plus ravageur, le discours que j'avais griffoné sur un vieux bout de papier.


Bienvenue dans l'établissement Master Of Puppets, royaume de la Torture, jeunes Apprentis.
Je me présente, je suis Mary Jane Von Hämmel, Punisseuse en titre. Lorsque vous aurez affaire à moi à l'avenir, ce ne sera pas dans d'aussi agréables conditions. Du moins pour vous. Je suis là pour sanctionner les moindres incartades au Réglement Intérieur, et croyez moi lorsque je vous dis que je n'ai aucune pitié.
Vous êtes ici pour devenir Maîtres en l'art de la souffrance, et j'espère que vous y parviendrez avec succès et gloire. Pour le moment, vous n'êtes rien ici, rappelez-vous en.

Je vais maintenant procéder à votre Inscription officielle dans l'Etablissement. Pour cela, présentez vous un à un à moi, et je vous assignerai une Chambre. Les Dortoirs se trouvent au premier étage du Bâtiment Central. Vous y trouverez également les Salles de Bains et les Chambres des Professeurs. Vous serez deux par Chambre, donc si vous avez quelques binômes que vous souhaitez constituer, que ce soit avec un autre Numéro ou un Elève plus avancé, faites-le moi savoir.
Je tiens à préciser que les Chambres ne sont pas mixtes, et qu'il est interdit de s'y retrouver avec un élève du sexe opposé après l'heure du couvre-feu, ou en dehors des Temps Libres. Et que toute incartade à cette Règle sera sévèrement punie.

Maintenant, chacun d'entre vous doit se présenter, déclarer les armes qu'il possède, et s'il souhaite constituer un binôme avec un autre élève. Je vous remettrai un exemplaire du Règlement Intérieur, les Clés de votre Chambre, et votre Emploi du Temps personnalisé.
Voilà votre premier Pas dans ce lieu qui vous réserve bien des Surprises.

Alors, qui se lance ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Destan Caldin
Numéro
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 10/02/2010

Feuille de personnage
Relations::
Armes:: Senbon, Poing Americain.
Animal:

MessageSujet: Re: Un premier pas dans la Déchéance.   Jeu 11 Fév - 14:10

C'est avec un mélange sensuel de plaisir, d'appréhension et d'excitation que j'entre dans ce Hall. Le lieu répond a toutes mes attente les plus folle. Une aura de violence, de mort et de souffrance se dégage de ce lieu.
Je marche un peux a l'écart des autres "Numéro" pour ne pas me mêler a cette foule des plus macabres.
J'ai l'impression d'être sensiblement plus atteint par ce que l'on appel la banalité. Chacune des personnes présentes sembles avoir sa propre histoire, sa propre folie.


*Cette expérience promet d'être des plus intéressante*

Le doux son de cette voix raisonne encore au plus profond de mon être. Elle a exprimée a la perfection ce que je ressent a cet instant.
Le groupe finit par se stopper devant une jeune femme. Elle ne doit pas être plus âgée que moi. Elle doit même probablement avoir le même âge que moi.
Des traits fin, de belles lèvres, et une sensualité a en faire perdre son sang froid. Tant de choses qui mirent mal a l'aise pas mal des mâle présent dans l'assemblée.
Apres un léger silence elle prit la parole.
Ces mots furent choisit a la perfections et chacune de ses phrase raisonne encore dans le hall.
Elle vient de finir son discoure en demandant aux "Numéro" de se présenter. Je sens comme une hésitation parmi le groupe. Il est temps de se lancer.
Je fais un pas en avant, silencieux, doux, précis. Personne ne semble avoir remarqué ma présence avant que je ne soit face a cette pionne.

Avec l'assurance qui m'est familière je prend la parole pour me présenter et officialiser ce rêve qui prend peut a peut les couleurs sombre de ma vision du paradis.



Je suis Destan Caldin. Mes aiguilles et mon poing américain son mes seuls amis et mon environnement est mon arme. Où se trouve ma chambre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary Jane Von Hännel

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 26

Feuille de personnage
Relations::
Armes::
Animal:

MessageSujet: Re: Un premier pas dans la Déchéance.   Jeu 11 Fév - 14:42

Un élève finit par se présenter à moi. Il se détache du groupe et marche allègrement vers moi.
* Plutôt assuré, pour un Première Année *
Sa démarche prouve toute son assurance, on croirait voir un Prédateur. Un sourire carnassier se dessine sur son visage, il sait où il a atteri, il en est plutôt fier. Ses yeux traduisent quelque chose d'animal, une rage ancrée profondémment en lui. Ses traits sont parfaits, il a la parfaite allure d'un Homme sûr de lui, sombre et désirable. Il me semble fascinant.
Je souris aux images me venant en tête, il a l'air d'être du genre à ne pas se laisser soumettre à un Règlement. Un bon point pour moi.
Je frisonne et cherche son nom sur la liste.
* Destan Caldin, 19 ans. Intéressant. *
Je plonge mon regard dans le sien, je le sens destabilisé un moment. Je souris légèrement, et lui dit d'une façon des plus sensuelles.



Destan Caldin, vous partagerez la Chambre 307 avec le Faux, Adam Williams. Je pense que vous allez vous entendre à la perfection. Voici un exmplaire du Règlement, que je vous prie de lire avec attention, si vous ne voulez aucun soucis avec la Direction. Et votre Emploi du Temps : vos cours de spécialité, à savoir "Poings Nus et Objets Quotidiens", et "Durée et Contrôle de la Victime" sont inscrits en Rouge, les autres cours inscrits sont Facultatifs.
Bienvenue dans cet Endroit, j'espère que vous saurez rapidement vous faire un Nom ici.


Les autres élèves le regardent, craintifs. ils le jugent et se rendent compte de sa prestance. Je lui tends la petite pile de Documents, inscrit une Croix devant son nom. Je replonge mon regard dans le sien et lui murmure.
Si vous avez besoin de quoi que ce soit, n'hésitez pas à m'en faire part. Je suis disponible à toute heure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Destan Caldin
Numéro
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 10/02/2010

Feuille de personnage
Relations::
Armes:: Senbon, Poing Americain.
Animal:

MessageSujet: Re: Un premier pas dans la Déchéance.   Jeu 11 Fév - 17:34

Mes yeux plantés dans les siens je tend ma main. Je prend l'emploie du temps ainsi que le règlement sans oublier la clefs de ma chambre que cette Von Hännel me tend. Un geste rapide, doux, éphémère.
Puis je me tourne vers le reste des élèves. Je prend le temps de tous les detailler. Dehors j'étais un monstre, un psychopathe. Ici je suis un prédateur, et je ne suis plus le seul.

Un sourir narquois je me met en marche pour ma chambre affin de déposer le peux d'affaires que je possède.


*Adams Williams. Où ais-je déjà entendu ce nom ? Peut importe.*
L'air pensif je m'éloigne du groupe des nouveaux arrivants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galadriel Snake

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 11/02/2010

Feuille de personnage
Relations:: Soeur de Adam Williams
Armes:: Lame et poisons.
Animal: Serpent.

MessageSujet: Re: Un premier pas dans la Déchéance.   Ven 12 Fév - 11:41

La porte du Hall d'entré s'ouvrit sous la légère poussée de sa main. Le décors était loins de l'élégance qu'elle aurait aimé, mais étant donné le mot "formation" inscrit sur la brochure, l'ambiance croisée entre une tendance militaire et écolière s'accordait finallement bien à ce à quoi elle aurait du s'attendre. Au centre de la pièce se trouvait une belle femme qui dégageait un aura de grace qu'elle perdu un instant en criant "Les Numéros, rassemblez-vous par ici ! Les Numéros !".
Immédiatement, la foule des personnes qui étaient éparpillée jusqu'à lors, se rassembla au centre de la pièce en un tas d'insectes grouillants. Comme de vulgaires larves, les hominidés gesticulaient en regardant les décors. Certains étaient plus calmes, même si la majorité restait avec cet air interrogatif sur le visage. Galadriel s'avança, doucement, de sa démarche légère habituelle. Un instant elle se demanda ce qu'elle devait dégager de l'exterieur. Avait elle l'air aussi gracieuse? Si elle avait eu la moindre chance de l'être sa façon de s'habiller avait déja du l'éradiquer. La femme au serpent ressera légèrement son manteau en fourrure contre elle et écouta la conversation qui avait lieu entre la belle femme et un homme musclé. Apparament celle qui était nommée Mary Jane Von Hännel était ce qu'ils appellaient une "punisseuse", mot que Galadriel trouvait particulièrement laid. Rien n'était particulièrement étonnant.

*Les démons se cachent souvent derrière les plus beaux visages d'anges*

C'est par cette discution fort interessante qu'elle pu apprendre quelques informations qui lui seront bien utile. L'homme musclé s'appellait en fait Destin Caldin, il avait 19ans, et ses armes étaient des aiguilles et un poings américain. Etant donné son attitude assuré, il savait pertinament ce qu'il faisait ici et serait un adverssaire à ne pas sous-estimé. Mais ce qui l'interessa le plus, et la fit surtout réagir était son compagnon de chambre: Adam Williams. Alors comme ça son grand frère s'était bien inscrit! Il n'avait vraiment pas tardé et il devait être un adverssaire redoutable étant donné son statut déja présent de Faux. Galadriel trépinait de l'interrieur, envieuse de cet homme aux bras musclé, c'est elle qui aurait du se retrouver dans la chambre de son frère. Mais tout pourrai sans doute s'arranger à la suite d'un décès. L'adolescente avait toujours ce qu'elle voulait.
Destan Caldin partit et se fut son tour. Elle s'avança vers Mlle.Von Hännel, à en juger par ses doigts sans alliance, elle n'était pas encore une "dame", et lui dit:


"Mon nom est Galadriel Snake. Comme ce nom l'indique je suis une femme à serpent et j'en possède un. Mes autres armes sont divers poisons et une lame."

Intelligement, la jeune femme avait fait attention à ne pas dévoilé quelle était l'espèce de son serpent. Si les autres "numéros" savaient qu'elle possédait le plus dangereux des serpent au monde, son plus grand atoux serait détruit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://natsumi-desu.skyrock.com
Mary Jane Von Hännel

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 26

Feuille de personnage
Relations::
Armes::
Animal:

MessageSujet: Re: Un premier pas dans la Déchéance.   Ven 12 Fév - 14:12

Je jauge un instant la personne qui se tenait devant moi. Elle semble plus jeune que les autres, mais aussi beaucoup plus déterminée. Je la vit jeter un regard plein de rage à Destan qui s'éloignait lentement vers les dortoirs. Elle semblait lui en vouloir, mais de quoi ? Le connaissait-elle ?
Je secoue légèrement la tête pour chasser ces interrogations futiles de ma tête. Elle ne semblait pas s'inquiéter de l'endroit dans lequel elle était tombée, elle avait même l'air déçue, s'attendant sûrement à quelque chose de plus prestigieux.
Elle était plantée là, les mains sur les hanches, attendant impatiemment de pouvoir partir.
Je cherche son nom dans la liste.
* Galadriel Snake, 17 ans. *


Bienvenue, Numéro Galadriel Snake. Vous logerez dans la Chambre 102. Pour l'instant, vous y serez seule, mais attendez-vous à y accueillir une colocataire. Voici votre Emploi du Temps, vos spécialités, à savoir " Sexe et Bondage", "Amour et Lâcheté", "Folie et Suicide", "Liquides et Electricité" sont notées en rouge, vous vous devez d'y assister. Les autres cours inscrits sont Facultatifs. Voici également un exemplaire du Règlement Intérieur, à lire absolument. Vous êtes désormais inscrite officiellement dans notre Etablissement, en espérant que vous parviendrez à grimper les échelons afin de devenir une élève brillante.

Galadriel semblait ne m'écouter que vaguement, elle regardait autour d'elle, dévisageant les élèves qui passaient. Observait-elle ses adversaires ou cherchait-elle quelqu'un ? Je la regarde plus longuement. Je m'y vois moi, lorsque je suis entrée dans cette Ecole. Bien sûr, j'y suis directement entrée en tant que Pionne, en partie grâce au financement de Père, et surtout grâce à l'influence de mon Frère ici.
Je lui tend la petite pile qu'elle ne prend pas, baladant son regard d'élève en élève. Je fronce les sourcils et toussote pour attirer son attention. Cela m'insupporte d'être ignorée.


Mademoiselle Snake ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galadriel Snake

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 11/02/2010

Feuille de personnage
Relations:: Soeur de Adam Williams
Armes:: Lame et poisons.
Animal: Serpent.

MessageSujet: Re: Un premier pas dans la Déchéance.   Ven 12 Fév - 14:36

"Mademoiselle Snake?"

Galadriel tourna la tête vers Mary Jane von Hännel. Alors que celle ci lui expliquait ce qu'elle passerait visiblement la journée à expliquer, la jeune femme s'était permis de tourner la tête un instant pour observer ses camarades. Malgré le calme qu'elle y avait mit, son interlocuteur semblait quelque peu agassée. Les sourcils froncés, elle la regardait fermement. Visiblement, la "punisseuse" ne supportait pas qu'on lui fasse l'affront de ne pas se concentrer sur elle lorsqu'elle nous adressait la parôle. C'était compréhensible étant donné qu'elle était une personne de rang suppérieur. Dans son ancienne école, un établissement des plus banales, elle ne respectait jamais les pions. Ceux ci faisait semblait d'être amicaux pour se fondre dans la masse des élèves et Galadriel ne supportait pas ça. La hierarchie, c'était ce qu'il y avait de bon ici. Elle allait devoir ré-apprendre à se comporter d'une façon qu'elle même apprécierai plus.

Je vous prie de bien vouloir m'excuser Mademoiselle Von Hännel. Il est compréhensible pour vous qu'une jeune arrivante se perde dans ses pensées, je vous remercie de votre gentille.

La jeune femme au serpent inclina légèrement la tête en guise de respect. Jamais on ne lui avait appris les lois du respect à l'oriental mais c'était d'instinc qu'elle faisait se geste. Saisissant les papiers et reculant d'un pas, elle dit.

Quel courage pour exercer un métier comme le votre. J'espère que nous n'aurons pas à nous croiser lors de l'une de vos pratiques. Je m'en vais regagner ma chambre.

Sur ces mots, Galadriel Snake lui tourna le dos et parti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://natsumi-desu.skyrock.com
Alcuin Seho

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 13/02/2010
Age : 25

Feuille de personnage
Relations::
Armes:: Chaînes, pince à épiler
Animal: Rat

MessageSujet: Re: Un premier pas dans la Déchéance.   Dim 14 Fév - 0:05

La voiture se gara devant une immense grille d’un portail ouvragé. Le moteur fut coupé et l’homme aux cheveux gras et noir se pencha un peu plus près de l’adolescent aux cheveux blonds, presque blancs. Il lui murmura quelque chose que l’autre n’enregistra pas, le sourire bien trop grand face à la demeure qui deviendrait sa nouvelle maison. Cet homme à ses côtés était celui qui lui avait rendu visite dans l’hôpital psychiatrique où il avait passé ses quelques tests bien ennuyeux. Il lui avait dit être enchanté d’entendre sa voix au téléphone. Mais lui, ce n’était qu’un pion qui servait de relais entre les élèves et l’école. Mieux qu’une fac, mieux qu’un hamburger à la viande humaine, une école de la torture. Rien que d’y penser, rien que de la voir de ses propres yeux, Alcuin était tout émoustillé.
Pour l’occasion, il avait décidé de se munir de ses magnifiques lunettes à grelots, d’un tee-shirt rouge sang avec une grosse seringue dessinée dessus, et d’un pantalon de velours mauve. Ses chaussures n’étaient rien d’autre qu’une paire de tongs arc-en-ciel. Il avait l’air tellement innocent que personne n’aurait pu penser qu’il avait torturé, tué et manger plus de deux cents personnes en quatre ans. Il avait goûté à tous les âges, beaucoup de nationalités et d’origines diverses. Il avait beaucoup vécu pour un adolescent d’à peine dix-sept ans…

Ses tongs faisaient un drôle de bruit sur le chemin conduisant jusqu’au hall. Elles crissaient. Comme si elles ne désiraient pas particulièrement faire la connaissance de la nouvelle maison. Etrange. La valisait faisait pendre humoristiquement le bras du jeune homme. Noire et lourde, elle était pleine de vêtements dignes d’un défilé à Venise. Rien de plus, ni de moins. Il y avait aussi probablement le rat dedans. C’était un rat qui habitait dans la maison de ses parents et qui avait pris l’habitude de finir les restes. Il le suivait souvent. Alcuin était certain qu’il s’était glissé dans la valise. Et il s’en fichait, du moment qu’il ne mangeait pas les vêtements. Dans le cas contraire, l’animal servirait de nourriture au garçon.
Ce dernier poussa la porte du hall d’entrée et regarda une masse informe d’élèves occupés à piailler et à se vanter. Quelle bande d’idiots. Alcuin aimait bien parler, mais il ne supportait pas de se mettre en avant. Il s’extasiait. C’était ce qu’il faisait de mieux. Son sourire presque idiot, effrayant, inquiétant se refusait à quitter son visage. Il lui donnait un air hystérique. Etonnant ? Pas vraiment non…

Quelques minutes après son arrivée, une femme, belle, fit un discours dont il n’écouta que l’essentiel. Il se fichait bien de savoir s’il devrait vivre à deux ou seul. Tout ce qu’il voulait, c’était apprendre et vite. Il traîna son impatience et sa valise jusqu’aux pieds de la dame et répondit aux quelques exigences qu’il avait entendu de sa voix suave et assez faible :


« Bonjour madame. Mon acte de naissance dit que je m’appelle Alcuin Seho, il rit. Je suis venu avec mes chaînes et ma pince à épiler. Il y a aussi de fortes chances pour qu’un rat mangeur de restes, un autre rire coupa sa phrase, soit venu avec moi. »

Il fixa sans aucune arrière pensée les yeux de la femme. Si avec certaines personnes ceci peut paraître impoli, chez lui, c’était tellement enfantin et naturel que ça ne paraissait qu’être une extension de sa folie. Il guettait le moindre mouvement, la moindre chose, et sentait l’excitation monter. Ici, il pourrait torturer sans se cacher… Quel bonheur ! S’il avait su ce que c’était, il aurait pu se croire au Paradis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary Jane Von Hännel

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 26

Feuille de personnage
Relations::
Armes::
Animal:

MessageSujet: Re: Un premier pas dans la Déchéance.   Dim 14 Fév - 0:29

Je détaillais le jeune Homme qui me tenait face. Il était Spécial, non pas seulement dans son Apparence, mais je sentais quelque chose de Profond, de Lourd et Douloureux. Quelque chose qui l'avait Marqué. C'était très perturbant de se retrouver face à ces deux Pupilles qui étaient ancrées dans les Vôtres, mais ce n'était pas Désagréable. L'adolescent me fixait avec Avidité, ses Yeux pétillaient, il avait trouvé sa Place, dirait-on. Son rire glaça le Sang de plusieurs Numéros qui atendaient leur Tour. Moi, je n'en avais que faire, j'ai déjà rencontré sur mon Chemin des Personnages bien plus Inquiétants.

Je m'empressais de chercher son nom dans la Liste.
* Alcuin Seho, 17 ans. *
Si jeune, avec déjà des choses si Fortes qui émanent de Lui, c'est Bouleversant.


Bien, Mr Seho, vous occuperez la Chambre 214, encore Vide. Voici le Règlement Intérieur, que je vous Conseille de lire et suivre à la Lettre si vous ne cherchez pas les Ennuis avec la Direction. Et enfin, votre Emploi du Temps. Vos cours obligatoires, "Sexe et Bondage", "Feu et Cannibalisme", "Liquides et Electricité", "Folie et Suicide" sont notés en Rouge, les autres Cours sont facultatifs, il ne tient qu'à vous d'y assister ou non. Bienvenue, j'espère de tout Coeur que vous parviendrez à monter les Echelons de notre Etablissement.

Je lui souris d'un façon que je jugeais Chaleureuse tout en lui tendant la petite pile de Documents. Il semblait être un personnage Fascinant, que j'aurais bien le temps d'étudier pendant sa Scolarité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcuin Seho

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 13/02/2010
Age : 25

Feuille de personnage
Relations::
Armes:: Chaînes, pince à épiler
Animal: Rat

MessageSujet: Re: Un premier pas dans la Déchéance.   Dim 14 Fév - 12:49

Le bruit était ambiant. Les élèves ici ne se respectaient pas forcément les uns entre les autres. Ils se croyaient tous plus forts, plus méchants que leurs voisins. Alors ils parlaient, comme si le volume était synonyme de puissance. Mais la vérité, c'est que parmi eux, un grand nombre servirait de chair à torture, de souffre-douleur, et non pas de professionnel de la torture. Alcuin le savait, et il s'en fichait. A l'énoncé de chacune de ses matières, un sourire déchirait son visage, lui donnant l'air d'un psychopathe antipathique et hystérique. Le rire sardonique sortant de sa gorge fit reculer discrètement mais sûrement quelques élèves. Pas besoin d'être un expert pour comprendre que celui-ci n'avait pas de conscience...

L'adolescent prit le morceau de papier où était rédigé le règlement, tout en remerciant la jeune femme qu'il trouvait de plus en plus séduisante. Ce qu'elle incarnait ou ce qui émanait d'elle la rendait attirante et affreusement belle. A torturer, sa chair devait être tendre, mais elle ne crierait pas, et ceci la rendait un peu moins intéressante... Alcun parcourut rapidement le papier à règles et émit un magnifique sourire. Défier... Voilà un terme qui l'excitait et le laissait indifférent en même temps. Une sortie de sifflement cassa la barrière de ses dents. Sa valise continuait à pendre bêtement au bout de son bras. Sa voix sortit très naturellement, comme si elle poursuivait le sifflement :

"Pardonnez mon ignorance mais, pourriez-vous, s'il vous plaît, m'indiquer la direction des chambres et ce qu'il faudrait que je fasse en premier ?"

Un sourire enfantin déchira cette fois-ci son visage. Il était très différent de celui qu'il avait montré jusqu'à maintenant, mais pas moins rassurant. Une sorte de cercle de distance avait été formé autour de lui par les élèves. Alcuin avait remarqué que quelques autres élèves y avait eu le droit. Les plus effrayants, on ne s'en approchait pas, il n'aurait pas fallu qu'ils empêchent l'épanouissement et la vie des autres, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary Jane Von Hännel

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 26

Feuille de personnage
Relations::
Armes::
Animal:

MessageSujet: Re: Un premier pas dans la Déchéance.   Dim 14 Fév - 15:06

Ce type me dévorait des yeux. J'avais l'impression d'être un messie, un ange qui venait l'accueillir dans sa Terre Promise. Il semblait si enthousiaste d'avoir trouvé l'endroit où sa vie prenait désormais un sens. Cela est normal, j'étais en quelque sorte le premier Contact qui lui ouvrait les Portes d'un Monde nouveau, d'une Place où se mêleraient enfin ses Fantasmes et la Réalité. J'aimais particulièrement mon rôle auprès des Numéros fraîchement arrivés, cela me donnait de l'importance, de la Prestance. Et entre nous, je ne me lasse jamais d'être le centre d'Attention.
Il avait un sourire d'Enfant, comme s'il avait refusé de Grandir, et préférait rester dans une Ignorance totale des choses Graves de la Vie. La Mort en faisant partie, la Souffrance aussi. Lorsqu'on le regardait, on pouvait s'étonner de le voir Ici. Moi, je comprenais. C'était une Personne qui avait toutes les chances de Survivre ici, vu qu'elle voyait la Torture comme un Jeu, tels les Enfants qui expérimentent la Torture sur les Animaux dès le Jardin d'Enfant. Il restait planté là, attendant de savoir ce qu'il devait faire maintenant. Il me semblait qu'il prenait rarement des Décisions seul, du moins lorsqu'il ne s'agissait pas de faire du Mal aux gens.

Je lui dis d'un ton Doux et Amical

Hé bien, Mr Seho, c'est très Simple. Les Chambres se trouvent au Premier étage de ce bâtiment. Si mes Souvenirs sont bons, la votre se trouve dans le Couloir droit, juste à côté des Salles de Bains. Une fois que vous y aurez déposé vos Affaires, vous êtes libres de vous Promener dans l'Etablissement, faire Connaissance avec les autres Elèves, prendre vos Marques ici. Vos Cours ne commenceront que Demain.

Les Anciens qui passaient dans le Couloir lui jetaient des Regards observateurs. Il est rare de voir autant de couleurs sur un même Type. Normalement, on cherche à ne pas se faire trop remarquer. Ici, tout est Question d'observer, de jauger ceux qui nous entourent le plus Discrètement possible. Les rares Approches qu'il entreprennent vis-à-vis des Nouveaux sont souvent pour jauger des Capacités, essayer de trouver un quelconque point Faible, traquer leurs futures Proies. Ce garçon attirait les Yeux tel un Aimant, il était Atypique. Des groupes murmuraient entre eux, s'arrêtaient un Instant pour l'observer, Incrédules. Il est très rare de voir de tels Personnages débarquer ici, un Sourire rayonnant pendu aux Lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcuin Seho

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 13/02/2010
Age : 25

Feuille de personnage
Relations::
Armes:: Chaînes, pince à épiler
Animal: Rat

MessageSujet: Re: Un premier pas dans la Déchéance.   Dim 14 Fév - 21:02

La voix douce de la jeune femme le faisait frissonner de bonheur. Il imaginait presque involontairement la douceur de sa peau passée sous un bon couteau de boucher, ou lorsque des chaînes la pinçaient. Rien que ses images visibles par lui seul arrivaient à lui procurer une sensation d’euphorie intense. Il contemplait le visage blanc aux lèvres si rouges et appréciait. Il était en extase devant chacun de ses mots. Elle le guidait, elle lui proposait des activités, et surtout, elle lui apprenait que ses cours commenceraient très prochainement. A cette information, Alcuin ne pu réprimer un profond rire. Quelques élèves reculèrent encore un peu, étrangement, discrètement… Ce rire que lui n’entendait pas était un réflexe, une manie, développée depuis plusieurs longues années déjà…

Il remercia la splendide créature et se décida à suivre ses conseils. La valise toujours pendant au bout de son bras, il quitta le hall en empruntant les escaliers menant au premier étage. Il ne se rendait même pas compte des regards de jauges que lui lançaient les plus anciens que lui. Il ne voyait rien, il ne vivait que dans sa tête, dans son monde. Arrivé à l’étage, il tourna à droite, s’approcha des salles de bains tout en cherchant le numéro de sa chambre. 214… Un étrange combinaison qui le mena directement dans la pièce où il cultiverait ses rêves. Le plaisir allait bientôt débuter…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un premier pas dans la Déchéance.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un premier pas dans la Déchéance.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « Le premier point dans un ménage, c’est la cuisine. » Patin ♠ Amadeus & Matvei
» premier pas dans la sculpture .
» premier pas dans le nid d'amour de cupidon
» [Libre] Après le premier badge...
» Tuomas, mon premier livre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master of Puppets :: Batiment central - rez de chaussée :: Hall d'entrée-
Sauter vers: