Master of Puppets

École supérieure de torture formant les prochains maîtres dans cet art. Petite société sanglante. Monde aux milles lames, aux milles drames, aux milles larmes. Galerie des horreurs, royaume des fous. Bienvenue.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Premières impressions [PriVate Destan]

Aller en bas 
AuteurMessage
Adam Williams
Faux
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 28/06/2009
Age : 26

Feuille de personnage
Relations::
Armes:: Un katana et deux magnums.
Animal: Aucun.

MessageSujet: Premières impressions [PriVate Destan]   Sam 13 Fév - 19:56

Après avoir fui l’agitation troublée de la cafétéria, cette ambiance de secrets, de mensonges et de manipulation, je m’étais dirigé accompagné de Destan jusqu’à ma chambre. J’enfonçais la clé dans la serrure, ouvrais la porte, il faisait froid, la fenêtre ayant été ouverte toute la journée pour que s’échappe la fumée. Mon premier geste fut donc de la refermer et d’augmenter le radiateur.

« C’est ici. J’espère que ça te convient »

L’ambiance était au luxe, ce qui contrastait avec l’odeur de weed qui imbibait la pièce. Je n’avais jamais toucher a aucune drogue avant de venir dans l’académie, mais mon ancien colocataire cultivait du canabis dans la penderie, il m’avait appris à cultiver, à rouler à fumer, je lui avais appris à mourir. Un marché honnête.
Mon lit était parfaitement fait, comme toujours, je m’assis derrière le burau, sortit une bouteille de whisky ?


« Tu veux à boire ? »


Je me servais un petit verre et sortais de quoi rouler.
Il n’y avait sur les murs, aucun poster, aucun tableau, juste la tapisserie rouge qui rappelait le caractère sanglant de l’endroit. Le bureau était en acajou, comme les tables de chevet, les deux penderies et les sommiers de lit. Les cendriers en cristal je les avait ramené de ma première demeure dont j’étais désormais le propriétaire et qui n’avais plus d’occupants. De même pour la lampe de bureau en or et le katana qui était à l’époque exposé dans le salon.
Je finissais de rouler, sortais mon zippo et allumait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Destan Caldin
Numéro
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 10/02/2010

Feuille de personnage
Relations::
Armes:: Senbon, Poing Americain.
Animal:

MessageSujet: Re: Premières impressions [PriVate Destan]   Sam 13 Fév - 20:34

J'avais suivit Adam pendant quelques minutes. Nous avions traversés quelques couloir et monter plusieurs marche avant de nous arrêter devant une porte plutôt classique. C'était ici. Je passerais plusieurs années de ma vie ici. De l'autre coté de cette porte. Je dormirais dans cette piece. Ce sera ici que je viendrais me ressourcer après une longue et dur journée d'apprentissage. C'est avec une note d'apréhention que je vis Adam ouvrir la porte.
Lui emboitant le pas pour entrée dans cette piece je fût agréablement surpris.
Quelque chose se dégageait de cette piece. Un vecu. Un passé charger d'âme ayant soufferts. Tout était à sa place, parfaitement rangé. Mon colocataire était loin d'être aussi bordélique qu'il avait tenté de me le faire croire lorsque nous étions à la cafétéria. La décoration de la piece était d'une sobriété luxuriante. Les mur dépourvu de décoration etait d'un rouge rapelant étrangement la couleur de ce liquide que j'aime tant voir couler. Tout était en double ici, chaque chose avais son partenaire. Deux lits. Deux tables de chevet. Deux penderies. Après que ce soit ma vue qui soit caressé par cette douce vision ce fût au tour de mon odorat. Une légère odeur planée. Un melange de tabac et de cannabis. Je n'avais encore jamais consommé de drogue, ayant vue les ravages que celles ci pouvaient occasionner au système nerveux. Cela m'étonnai qu'un tueur tel qu'une Faux puisse fumer des joins.
Adam s'empressa de fermer la fenêtre et d'allumer le chauffage pour contrer le froid ambiant qui avait prit le contrôle de la pièce.
Alors que je posais mon sac sur mon lit et entreprennais de ranger mes quelques affaires, il s'assit a son bureau et se servit un verre. A en juger par la bouteille c'était visiblement du whisky scotch. Il me demanda alors si je voulais qu'il m'en serve un. Le whisky avais bercer mes nuit de solitude. J'y avais pris gout, j'aimais son caractère, sa force, son arôme.


« Avec plaisir, je ne refuse jamais un peu de whisky. »


Tout en continuant a détailler la piece des yeux je remarquai qu'Adam était entrain de se rouler sa dose de cannabis dans une feuille prévu a cet effet. Le cendrier en crystal, plein de cendre temoigner que ça ne serais pas le premier qu'il fumerait. Etait-ce seulement autorisé dans le règlement. Peu importe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam Williams
Faux
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 28/06/2009
Age : 26

Feuille de personnage
Relations::
Armes:: Un katana et deux magnums.
Animal: Aucun.

MessageSujet: Re: Premières impressions [PriVate Destan]   Sam 13 Fév - 22:33

Je sortais un nouveau verre, cristal encore. Je révérais particulièrement cette matière, elle était pure, immaculée, elle était l’inverse de tout ce que j’avais jamais connu et c’est pour ça que je l’aimais. Il aimait le whisky, mon alcool préféré. Je n’allais pas m’amuser à imaginer une compatibilité liée aux alcools consommés mais c’était plutôt sympa étant donné que le scotch était le seul alcool présent dans la chambre. Un très bon scotch venait lui aussi de mon ancienne demeure, celle qui m’avait vu naître en tant que monstre.. J’étais arrivé à l’internat avec six bouteilles, celle ci était la dernière, le temps arriverait ou je devrais retourner dans cet endroit. Je ne savais pas ce que je ferais quand je n’en aurais plus. Je demanderai sûrement à un pion de m’en ramener. Mary Jane ? Pour l’instant la question ne se posait pas, je le servais. Tirais quelques lattes, sentais cette douce sensation me montait à la tête.
On pouvait trouver étrange que je boive ou fume, mais je savais aussi que je ne risquais rien, les combats non déclarés n’étaient pas autorisés et si je me sentais dans l’incapacité de me battre je n’avais qu’à refuser le défi. De plus mes sens étaient habitués et ni l’alcool ni la drogue ne me gênais plus en rien pour me battre, a part éventuellement si j’en consommais à l’excès, ce que je ne faisais jamais. Je tirais encore quelques lattes. Lui tendait le cône.


« T’es pas obligé. Mais t’inquiète c’est le genre de truc dont le personnel n’a vraiment rien à foutre, c’est pas une école comme les autres après tout. »


Il était temps maintenant que je m’occupe les mains et que je fasse ce que je faisais presque tous les jours. Nettoyer mes armes, aiguiser mon sabre. Je me dirigeais vers ma penderie, ouvrait, avec la clé dont j’étais, à part les pions et le directeur, l’unique propriétaire. En bas des plans de canabis se trouvaient mon Katana et les deux magnums. Mes habits se trouvaient dans un coffre que j’avais mis moi même devant mon lit, mais là encore, je n’avais eu le droit de l’installer qu’en donnant le double des clés aux membres de l’établissement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Premières impressions [PriVate Destan]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Premières impressions [PriVate Destan]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master of Puppets :: Batiment central - premier étage :: Dortoirs :: Chambre de Caldin Destan et Williams Adam-
Sauter vers: