Master of Puppets

École supérieure de torture formant les prochains maîtres dans cet art. Petite société sanglante. Monde aux milles lames, aux milles drames, aux milles larmes. Galerie des horreurs, royaume des fous. Bienvenue.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 /!\ Serpent affamé [PV: Adam Williams] /!\

Aller en bas 
AuteurMessage
Galadriel Snake

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 11/02/2010

Feuille de personnage
Relations:: Soeur de Adam Williams
Armes:: Lame et poisons.
Animal: Serpent.

MessageSujet: /! Serpent affamé [PV: Adam Williams] /!   Dim 14 Fév - 0:42

La pièce était lugubre. Un grand classique. En même temps "classique" n'était pas vraiment le bon mot pour qualifié l'athmosphère qui régnait dans la pièce. Elle correspondait parfaitement à l'idée qu'on se fait d'une salle des tortures. La pièce parait vide par l'abscence d'ouvertures. Le plafond est plutôt haut et la seule fenetre dissponible est fermée, recouverte par un rideau qui laisse tout de même transparaitre des barreaux. Les murs autrefois avaient été paints en deux partie, une jaune et l'autre bleu marine. Maintenant ils étaient recouverts de traces jaunes, marrons et rouges. A la couleur des murs on pouvait deviner où la derière victime avait le plus souffert, mais il n'était pas temps de s'adonner à ce jeu. Sur une des diagonales de la pièce était disposer quelques instruments et objets qui permettaient d'avoir toujours du matériel de rechange, au cas où. Une chaise relié par des cordes au mur. Des fils de fers reliant la chaise à une bassine d'eau. La bassine d'eau reliée un un appareil produisant de l'electricité. Une lampe, constament allumée et braquée sur la chaise. Une table, sur laquelle est posée un marteaux, un petit couteau et un pince. Et au fond, comme seule décoration murale: une balance. La jeune femme s'étonna un instant de ne pas voir plus de matériel puis elle se rappella que chaque élève avait toujours son propre matériel et qu'il était donc normal de ne rien voir d'extravagant ici. Soudain elle sentit Nagg bougé et se rappella pourquoi était elle ici.
Doucement, le serpent sortit la tête de la manche dans laquelle il était fourré, et la tourna légèrement vers un emplacement. Une ombre minuscule au loin bougeait. La jeune femme s'acroupit sur le sol, caressa la tête de sa fidèle compagnie, vérifia que personne n'était près d'eux, et laissa le serpent se glisser lentement sur le sol froid et taché. Il lui fallut deux secondes pour analyser la situation. Une fois les deux secondes écoulées, il rampa très rapidement vers un coin de la pièce, ne bougea plus, bondit férocement, ouvrant sa gueule et dévoilant ses crocs, il les referma avec une rapidité étonnante sur un petit animal blanc couvert de crasse. Nagg n'aimai pas beaucoup la saletée, c'est pour cette raison qu'il eu du mal à ingurgiter l'animale. La maitresse s'apitoya sur son compagnon:


Ne t'en fais pas, je te promet de trouver une sourie blanche en meilleur état la prochaine fois. Peut être que je pourrai demander aux scientifiques de m'en rapporter une? Au moins tu es nourris pour la semaine!

Heureuse du meurtre qu'avait commit son serpent pour se nourrire, elle fut d'abbord très surprise quand celui ci se figea dans sa digestion. Inquiète, elle s'approcha de lui, et se baissa, lorsque rapidement il se glissa le long de son bras pour s'y réfugier à nouveau. Il était rare que Nagg ne prenne pas le temps de finir son repas, ainsi Galadriel comprit immediatement. Elle se leva et tourna la tête en direction de la seule ouverture présente: la porte.


Dernière édition par Galadriel Snake le Mar 16 Fév - 0:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://natsumi-desu.skyrock.com
Adam Williams
Faux
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 28/06/2009
Age : 26

Feuille de personnage
Relations::
Armes:: Un katana et deux magnums.
Animal: Aucun.

MessageSujet: Re: /!\ Serpent affamé [PV: Adam Williams] /!\   Dim 14 Fév - 1:09

Un endroit sublime, sûrement le plus beau de l’établissement. Même sans raison mes pas me menaient souvent vers la fameuse salle ayant accueilli tant de tortures, dont les pions se servaient pour punir et dont les élèves se servaient pour se battre, s’exercer, torturer. Tant d’histoire, de poésie. Une telle décadence si douce à mon absence de cœur. Je connaissais le chemin par cœur, au bout d’un an je pouvais me rendre les yeux fermés dans cette salle. Ces deux dernières semaines depuis mon passage en tant que faux, alors que je m’étais appliqué à exterminer un a un, le plus de faux possible histoire de réduire la concurrence je l’avais fréquenté plus que jamais. J’aimais lancer mes défis dans cette salle, je pouvais associer le combat et la torture magnifiquement.
En arrivant près de la porte j’entendais le bruit d’une respiration, une respiration qui bientôt changea, je n’étais pas seul aujourd’hui et la personne, présente avant moi l’avait compris. En franchissant la porte je reconnus cette fille aux yeux vairons qui avait tant manifesté d’intérêt pour moi. Il était écrit que nous nous reverrions et il était peut être temps maintenant de discuter, voir mieux, elle était extrêmement jolie et c’était qu’un numéro. Mais martyriser les inférieurs n’apportaient aucune satisfaction.


« Et ben il y a des centaines d’élèves dans cet établissement mais on se retrouve de nouveau l’un en face de l’autre. J’ai oublié ton nom. »


Evidemment que je n’étais pas le genre de gars ayant la mémoire des noms, j’étais trop orgueilleux pour ça. Mon seul nom me suffisait et encore, je haïssais ce Williams, nom adoptif venant salir le nom d’Adam que ma mère m’avait donné. Adam le premier homme, création parfait de Dieu, j’avais toujours aimé ce nom.
Je m’approchais de la jeune fille, je détestais les distances, elle permettait aux gens de se cacher, les rendait moins vulnérable, j’étais roi lorsque j’étais près, ayant toujours était maître au corps à corps et au katana, beaucoup plus que dans l’art du pistolet que je magnais bien, mais pas parfaitement. La jeune fille sentait délicieusement bon, rompant avec l’odeur de moisissure dégoûtante qui envahissait la pièce mais lui donnait aussi son charme. De près, sa peau parfaitement lisse et pâle et son corps bien proportionné devenait encore plus attirant. Mais je ne pensais pas comme la majorité des hommes et si elle m’attirait, même sexuellement parlant, c’était que le poème que je pourrais lui écrire serait magnifique, pour ça elle devait gagner de l’intérêt, tout était dans le jeu précédent le poème. Je souris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galadriel Snake

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 11/02/2010

Feuille de personnage
Relations:: Soeur de Adam Williams
Armes:: Lame et poisons.
Animal: Serpent.

MessageSujet: Re: /!\ Serpent affamé [PV: Adam Williams] /!\   Dim 14 Fév - 12:02

« Et ben il y a des centaines d’élèves dans cet établissement mais on se retrouve de nouveau l’un en face de l’autre. J’ai oublié ton nom. »

Son coeur bondit dans sa poitrine. Deux fois lors de sa première journée elle avait eu l'occasion de parler à son frère et t'endentre sa si belle voix. Les odeurs de la pièces étaient très présentes mais elle aurait juré de sentir un parfum familier.

Galadriel Snake.

Qu'il lui demande son nom autant de fois qu'il le voudrait, qu'elle puisse l'entendre parler lui suffisait. Qu'il prononce son nom serait l'extase, elle n'était pas encore assez méritante pour que ce rêve soit éxaussé. Il s'approcha. Un pas. Deux pas. Trois pas. Quatre pas. En quatres enjambées il se trouvait si près d'elle qu'elle pouvait parfaitement dicerné son soufle dans l'air. Son parfum était agréable et lui donnait l'envie de lui baiser le cou pour mieux pouvoir le sentir et apprécier sa peau qui avait l'air si douce. Adam Williams était une création parfaite, et le fait qu'il soit si pres lui fit manquer une nouvelle fois de s'écarter. Elle sentie Nagg, qui avait fini de digerer, bouger contre elle. En principe personne ne pouvait l'approchée de si près à moins d'être destiné à une mort très proche, mais pour rien au monde elle aurait souhaité la mort de son frère. Le serpent était près à bondir sur le bras du jeune homme et à lui enfoncé ses crocs. Galadriel savait qu'il y laisserait la vie puisqu'un Faux avait des capacités de vitesses bien suppérieur au niveau actuel des siennes et de celle de Nagg. Elle essayait en reculant très légèrement son bras de faire comprendre au serpent qu'il ne devait surtout pas attaquer la personne en face d'elle, mais celui ci n'était pas dupe et avait compris les sentiments qu'elle nourissait pour le jeune homme, et devait probablement rager d'une telle chose. Il aurait voulu enfoncer ses crocs dans la paume de sa main, au niveau du pouce, à l'endroit le plus tendre de la main. Adam aurait senti comme deux couteaux s'enfoncer en lui et les effets du poisons aurait été immédiat. Paralisie du membre superieur gauche, vertiges, douleur au ventre, vomissement, régurgitation de sang par les orifices, déséquilibre, spasmes, mort dans d'affreuses douleures et le corps desséché par le manque de sang. Sa beauté réduit à néant par une poignée de dents. Quiconque s'approcherait de trop près à lui serait surveiller par Galadriel, bien qu'elle eu totallement conscience de sa force et du fait qu'il puisse se débrouillé seul.
Sa volonté principale pour le moment était de lui faire comprendre qu'ils étaient frère et soeur. Ainsi elle réfléchit pendant un cours instant tout en admirant l'oeuvre qui se trouvait devant elle lorsqu'elle trouva et se dit stupide de ne pas y avoir penser plus tôt. Le point qui les assemblait, et qui était évident, était leur regard. Ainsi elle allait essayer de lui faire comprendre par leurs yeux si uniques qu'un lien les unissait. Mais quand bien même il découvrirait qu'elle était sa soeur, quel serait sa réaction? Dans la tête de Galadriel, tout avait déja été planifié, elle voulait lui sauter au cou et le dévorer d'amour. Mais avait il seulement une fois dans sa vie eu l'intention de retrouver sa soeur? Et était il vraiment interessé par celle ci? Et si en fait il n'en avait rien a faire, rien ne changera, elle se sentirait encore plus frustrée qu'avant puisque son rêve aurait disparut.


Désolée si je parais trop dirrecte, mais je tenais à dire que j'aime particulièrement la couleur de vos yeux.

Cette fois ci elle avait fais attention à ne pas lui trouver une qualité et à simplement lui exposer son point de vue, de peur de se faire jetter. Elle passa sa main dans les cheveux et les repoussa légèrement en arrière, dégageant sa nuque des quelques mèches qui étaient présentes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://natsumi-desu.skyrock.com
Adam Williams
Faux
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 28/06/2009
Age : 26

Feuille de personnage
Relations::
Armes:: Un katana et deux magnums.
Animal: Aucun.

MessageSujet: Re: /!\ Serpent affamé [PV: Adam Williams] /!\   Dim 14 Fév - 13:06

Mon orgueil ne me permettait pas d’imaginer qu’elle avait pu oublier le mien, mon nom, je ne le reprécisais donc pas.

« Galadriel, ça fait très ange, bien que ce terme dans cet établissement prenne une tout autre dimension. Il n’y a pas d’anges ici, que des démons manipulateurs. »

Son soufle semblait se troubler adorablement, la première chose que j’imaginais était qu’elle était impressionnée, je faisais souvent cet effet au niveau. Le charisme, le sang froid à toute épreuve. Et l’établissement comprenait très peu de faux puisqu’une fois arrivé à ce rang, les élèves aussi forts n’y allaient que par défis, histoire de s’entretuer le plus possible avant l’examen final. Un examen que je ne désirais pas vraiment passer. J’aimais trop cette école pour en sortir, bien que j’avais déjà envisagé les alternatives, devenir pion ou professeur.
Je me demandais ce qu’en penserait le directeur. Je n’avais pu que l’apercevoir de temps en temps, il semblait encore bien moins humain que n’importe quel autre personne de l’établissement. Je ne l’avais vu à l’œuvre qu’une fois, mon troisième jour dans l’établissement, je l’avais vu tuer un des faux qui l’avait provoqué, le faux que j’avais vu avait provoqué le bordel dans la cantine, mis au tapis trois pions et une dizaine d’élève pour faire venir le directeur, il avait sorti un lance flamme, dieu sait comment il s’était procuré ça. Jézabel s’était servi d’une table comme bouclier, en riant comme si tout cela était naturel, en quelques secondes il était passé derrière l’élève et l’avait paralysé par simple pression des doigts sur les nerfs. Celui là n’avait pas été torturé dans la salle de torture, il avait été torturé dans le hall, accroché à une poutre, nu, exposé à tous les vices, les cris avaient duré une semaine.
Que de beaux souvenirs, mais je ne devais pas me laisser distraire de cette étrange demoiselle. La couleur de mes yeux, je souris, je ris même. Avec ses propres yeux je lui trouvais un certain sens de l’humour, nous avions les même, chose étrange d’ailleurs mais j’étais trop narcissique pour imaginer que j’avais de la famille. J’avais peut être su un jour que j’avais une sœur mais ce genre de détail datant de ma vie à l’asile, je ne m’en rappelais pas.


« Oui, je sais, ce sont des yeux magnifiques, je me plais à savoir qu’ils furent la dernière vision de bien des gens. »

Répondis-je. Elle ne sentirait sûrement pas le compliment que contenais cette phrase, le fait que je reconnaisse avoir des yeux magnifiques avec ce rire qui signifiait, votre regard est tout aussi beau que le mien. J’étais un garçon très avare en compliments sincères et peu pouvait se vanter d’en avoir reçu de tels mais le fait est que je la trouvais véritablement très belle malgré mes goûts ultraselectifs qui se réservaient souvent à moi même.

« Mais j’aimerai savoir pourquoi tu es si généreuse en compliments. Manipulation, un moyen de se faire bien voir par un des élèves les plus réputés ? C’est quoi ? »


J’étais tenté par la toucher, l’embrassais, après tout ce n’était qu’un numéro, mais la prudence modérait mon comportement comme elle ne l’aurait jamais fait à mon arrivée dans l’établissement.


Dernière édition par Adam Williams le Dim 14 Fév - 20:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galadriel Snake

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 11/02/2010

Feuille de personnage
Relations:: Soeur de Adam Williams
Armes:: Lame et poisons.
Animal: Serpent.

MessageSujet: Re: /!\ Serpent affamé [PV: Adam Williams] /!\   Dim 14 Fév - 13:37

« Galadriel, ça fait très ange, bien que ce terme dans cet établissement prenne une tout autre dimension. Il n’y a pas d’anges ici, que des démons manipulateurs. »

Un ange? Oui c'est vrai. Ce prénom était l'un des deux seuls souvenirs de sa mère qu'elle avait. Jamais elle n'avait eu ne cerait ce que la chance de voir une photo d'elle car ses parents adoptifs lui avaient interdit. Si Mei avait encore été envie après leur visite chez son père Coréen, peut être aurait elle eu le courage et la chance se partir à la rencontre de sa mère qui mourut l'année suivante. Chaque fois qu'elle pensait à sa mère elle était à la fois particulièrement fière d'avoir ses yeux mais également d'avoir hérité de son prénom. A ce qu'il parait elle était muette, ainsi même Adam n'avait jamais pu avoir la chance d'entendre sa voix. Peut être était ce le fait de savoir que sa mère était muette qui lui permettait d'aimer au mieux la voix des autres. Galadriel était donc un ange aux yeux vairons et à la beau blanche et douce. Une personne aux airs innocent. Elle ne pensait d'ailleurs pas toujours à la mort et à la torture, elle était d'un naturel aimant, mis a part envers ceux qui cottoyait son frère de trop près, et la plus part des hommes en général. Elle avait garder cette peluche, un ours qui était aussi grand qu'elle lorsque Mei lui avait offert. Maintenant la jeune femme au serpent avait bien grandit mais toujours elle le gardait précieusement. En ce moment même il se trouvait dans la valise non défaite qui était posée dans sa chambre.
Comme réaction à son compliment sur ses yeux, le jeune homme rit. Galadriel n'avait pas réalisé que d'issinué qu'ils avaient la même couleur d'yeux signifiait qu'elle appréciait grandement les siens également. Elle avait toujours su qu'elle était particulièrement belle, s'étonnant encore que son père n'ai jamais essayé de la toucher et ait préféré Mei, mais jamais elle n'avait eu la prétention de se dire elle même qu'elle était magnifique. Celle ci n'aimai pas juger par elle même de son apparence, mais suivait uniquement des constatations, chose pas très intelligente puisque si tout le monde lui avait dit qu'elle était effroyablement moche, elle les aurait crus. Son rire était indescriptible, mélange entre sincérité, retour en enfance et sadisme, et était particulièrement séduisant. Elle voulu remarquer le compliment qu'il lui fit par extension et le rouge lui monta au joues, pensant que le prendre comme un compliment serait tout de même très prétentieux. Son frère était prétencieux mais cela ne la gênait pas du tout, elle était beaucoup plus sévère envers son propre caractère et ses propres faits et gestes qu'envers ceux des autres, et admettant totalement la beauté de son frère, elle ne concidérait même plus tout cela comme de la prétention mais uniquement comme des constatations.
Elle ne fut pas blessée lorsque le jeune homme lui demanda si elle cherchait à le manipuler. Il était totallement normal de poser ce genre de questions dans un établissement comme celui ci, qui plus est à une jeune fille qui en une seule matinée avait adopté un caractère des plus respectueux et admiratif envers un homme qu'elle n'était pas sensé connaître. Le monde dans lequel les deux êtres vivaient faisait parti des plus dangereux et ainsi elle lui répondit, penchant légèrement la tête sur le côté gauche et lui souriant, lui annonçant de toute sa franchise:


La vérité est que je vous connais surement plus que vous ne le pensez, et que le sentiment que je nourris à votre égar est une curiosité sincère. Pas une curiosité de bête de foire mais une curiosité sentimentale. Vous n'avez surement pas confiance en moi, mais je vous assure que je suis une personne de qui vous n'avez rien à craindre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://natsumi-desu.skyrock.com
Adam Williams
Faux
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 28/06/2009
Age : 26

Feuille de personnage
Relations::
Armes:: Un katana et deux magnums.
Animal: Aucun.

MessageSujet: Re: /!\ Serpent affamé [PV: Adam Williams] /!\   Dim 14 Fév - 17:52

Ça dernière phrase présentait un réel dilemme.0 Etait elle sincère ou non ? Il n’y avait aucune raison pour qu’elle le soit, son affection ne se basait sur rien et c’était totalement incompréhensible et pourtant sa voix ne laissait transparaître aucun mensonge. Dans le doute je préférerais me méfier et je ris de plus belle, un rire assez effrayant. On avait tant de fois essayer de me mentir pour me vaincre, jamais aussi bien, chaque souffle me disait qu’elle ne mentait pas mais peut être que chaque souffle était calculé. Je n’avais aucune confiance, encore moins maintenant.

« La dernière personne qui m’a dit ça a tenté de me poignarder dans le dos… Je crois qu’elle l’a regretté. »

Les combats étant interdit elle ne pouvait rien faire contre moi pour le moment. Toute la salle était filmée et un pion serait intervenu au moindre signe d’agressivité. Je n’avais donc pas grand chose à craindre et laissant de coté mon excès de prudence pour écouter mon orgueil je posais ma main sur sa joue.

« J’attends une preuve de ce que tu avances »

Comme je l’imaginais sa peau était parfaitement lisse, ce n’était pas qu’une impression due à un quelconque maquillage, elle était sublime. Il était si rare que je dise ça d’une demoiselle, mais évidemment elle ne pouvait savoir à quel point j’étais narcissique et je ne pouvais savoir que cette impression était du au fait qu’elle partageait mon sang. Je ne pouvais savoir que ce que j’appréciais le plus chez elle c’était la partie de moi qu’elle contenait.

« Ordre d’un supérieur, embrasse moi. »

Il était temps d’évaluer ce qu’elle disait. Elle ne semblait pas assez inconsciente pour cacher du poison dans sa bouche. Elle savait qu’elle le paierait elle même de son corps, du peu de santé mentale qu’il lui restait, peut être même de sa vie et que pour ma part je serai transporté à l’infirmerie en quelques instants et qu’un antidote, un coma artificiel et une dialise prolongée sauverait ma peau. J’étais le meilleur élément parmi les élèves désormais, ils ne pouvaient se permettre de me perdre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galadriel Snake

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 11/02/2010

Feuille de personnage
Relations:: Soeur de Adam Williams
Armes:: Lame et poisons.
Animal: Serpent.

MessageSujet: Re: /!\ Serpent affamé [PV: Adam Williams] /!\   Dim 14 Fév - 18:31

Elle vit le jeune homme hésiter un moment avant de finallement éclater d'un rire effrayant. Elle sentie tout le long de sa colone vertébrale ses poils s'érisser. Il était totalement compréhensible vue l'endroit où ils se trouvaient de ne pas faire confiance à l'autre mais cela n'empêcha pas le jeune fille de regarder Adam avec des yeux légèrement plus ouverts que d'habitude. Soundain, le jeune homme rompue la distance qui les séparait en avançant son bras vers elle et en glissant sa main sur sa joue. A nouveau son coeur fit un bon dans sa poitrine et elle se demanda si elle n'allait pas mourrir par accident cardio-vasculaire plutôt que tuée par son ennemi. Elle analysa un instant la situation et réfléchit. A priori, le Faux devant elle n'avait strictement aucune raison de tuer un Numéro. Il n'y gagnerai aucune gloire ni aucun plaisir si elle n'y resistait pas. De plus, l'année venait à peine de commencer, et un combat aurait probablement été punis par les pions. Galadriel doutait du fait que Adam veuille se retrouver entre les griffes de la Punisseuse qu'était Mademoiselle Von Hännel.

« Ordre d’un supérieur, embrasse moi. »

L'embrasser? Là? Tout de suite? Pourquoi lui demandait il cela? Contrairement à elle, le jeune homme la connaissait à peine, et elle était une simple étrangère pour lui. Sa demande était sincère, mais la jeune femme au serpent ne comprenait pas. Comment allait réagir Nagg? Les seules personnes qu'elle avait embrassée, mis à part ses trois premiers petits amis, étaient toute morte. D'un coup elle se rappella sa beauté et son charme et quelle était sa technique pour approcher ses victimes: elle les séduisait. Adam n'avait aucune raison de s'en faire quand à sa santé, et étant donné le charme naturelle de la jeune fille, elle n'avait pas eu besoin de le séduire. Un instant elle fut fière d'elle. Et puis elle se remit à penser à Nagg. Si elle l'embrassait, le serpent se jetterai sur lui. Galadriel laissa son bras droit pendre le long de son corps et le serpent le remonta, glissa sur son torce en dessous du manteau de la jeune femme, s'accrocha à une jambe et descendu tout le long. Il n'était pas habituer à ce que le coeur de sa maîtresse batte d'une telle façon et semblait avoir immédiatement compris. La peur de la jeune fille s'en allat en fummée. Elle fit un pas en avant, posa la main gauche sur celle de l'homme et la descendit sur sa poitrine, au niveau de l'organe vital en lui disant:

Les battements de mon coeur sont mon plus grand outil de sincérité.

Puis elle avança la tête, se mit légèrement sur la pointe des pieds, ferma les yeux, entrouvrit les lèvres, et déposa sur celles de son aimé un baisé.


Dernière édition par Galadriel Snake le Dim 14 Fév - 18:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://natsumi-desu.skyrock.com
Adam Williams
Faux
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 28/06/2009
Age : 26

Feuille de personnage
Relations::
Armes:: Un katana et deux magnums.
Animal: Aucun.

MessageSujet: Re: /!\ Serpent affamé [PV: Adam Williams] /!\   Dim 14 Fév - 18:47

Sa démarche était étrange, elle ressemblait bien trop à la démarche d’une jeune fille déclarant sa flamme. Tout ça semblait bien trop sincère, la main sur son cœur je pouvais sentir que chaque battement résonnait la sincérité. Et ses lèvres sur les miennes je laissais une fraction de seconde mon esprit profiter de ce qu’il n’avais jamais profité. Le doux mensonge d’une fille qui vous aime. Je me l’avouais, je prenais plus de plaisir que d’habitude mais je ne comprenais pas pourquoi. Etait ce sa beauté ? Non ça ne pouvait être lié uniquement à ça car j’avais déjà embrassé des filles aussi belles, quoi que dans un style différent. D’ailleurs même son style, il ne collait pas à mes habitudes. Revenant donc à mes esprits je reculais, ne laissant transparaître rien de la légère perte de contenance qui m’avait atteint.

« Deux solutions s’offre à moi, la première est que tu es une meilleure manipulatrice que n’importe quel faux, meilleure même que les pions. Soit tu dis la vérité et dans ce cas là tu es folle. On ne se connaît pas, tu n’as aucune raison pour m’aimer et à priori je dirais que si tu étais une personne normale tu devrais me haïr car je ne suis pas véritablement un prince charmant. Ou bien… Ou bien l’image que j’ai de moi même est encore plus basse que la vérité et j’ai atteint un niveau de prestance qui fait en sorte qu’on tombe amoureux de moi au premier regard. J’aime beaucoup cette solution. »


J’en revenais à l’hypothèse qu’elle m’aimait sincèrement par un coup de foudre qu’avait provoqué ma simple prestance et que le plaisir que j’y avais pris était lié au fait que je n’avais jamais embrassé une personne qui m’aimait sincèrement. C’était l’idée la plus satisfaisante et je choisissais souvent le plus satisfaisant, pourquoi s’en priver. Mon ego immense me trompait souvent mais c’était si agréable.
Et pourquoi se gêner, je penchais à nouveau la tête pour l’embrasser à nouveau bien que c’était quelque chose de plus assuré, plus artificiel comme pour exercer ma domination et me souvenir de ce sentiment d’être aimé que j’avais ressenti. C’était agréable de savoir que je n’étais pas le seul à être amoureux de moi, que ce n’était pas qu’un tissus d’illusion et que mon orgueil était justifié. Là encore mon égo déformait tout pour s’enraciner plus profondément dans mon être. Existait il plus prétentieux que moi ?


« Alors, qu’as tu ressenti ? »


Simple curiosité, moi qui n’avais jamais aimé comme elle semblait m’aimer, je voulais en savoir plus. Soudain la jeune fille avait un intérêt décuplé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galadriel Snake

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 11/02/2010

Feuille de personnage
Relations:: Soeur de Adam Williams
Armes:: Lame et poisons.
Animal: Serpent.

MessageSujet: Re: /!\ Serpent affamé [PV: Adam Williams] /!\   Dim 14 Fév - 19:37

Lorsque les lèvres d'Adam touchèrent celles de Galadriel, une multitude de sentiments et de pensées traversèrent le corps et le coeur de la jeune fille. Cela faisait deux ans que jamais elle n'avait touché les lèvres d'un homme et elle en avait oublié le goût. Celles ci étaient particulièrement exquises et lui laissait un sentiment fruité dont elle ignorait la provenance, bien qu'il fut fort probable qu'il vienne de lui. Elle aimait énormément tout ce qui se rapprochait aux senteurs et gouts fruités, ainsi que ce qui ce rapprochait d'une gourmandise. Son parfum à la vanille mélangé à celui indescriptible de son frère. Tout était parfait là l'exception d'une chose: il embrassait un inconnu. Un sentiment de jalousie s'emparra un instant de la jeune fille qui se demandait combien de filles avait il déja embrassé avant elle. D'autre part, un de ses fantasmes s'accomplissait. Ayant eu une éducation totallement catholique, l'inceste avait été un concepte particulièrement banni, et bien que la jeune fille n'était pas croyante, elle prenait un plaisir fou à pouvoir dépasser les interdits. Embrasser son frère. Quel bonheur. Le baiser prit fin et Galadriel, continuant d'afficher un sourrire apaisant mais loin du sourrire niai amoureux, écouta l'homme. Elle comprenait parfaitement que tout cela soit déconcertant pour lui, et il avait raison d'avoir ces avis et de se poser des questions, à sa place elle aurait surement réagit de la même manière. Mais elle n'étais pas à sa place. Elle ne répondit pas à son questionnement sous forme d'affirmation et se dit mentalement que les trois choix était correctes. Elle était une manipulatrice extremement douée, les autres la concidérait comme folle, et elle était tombée amoureuse dès le premier regard, même si en réalité elle était déja amoureuse bien avant de le rencontrer. La quête de son frère avait occupée toute sa vie depuis ses cinqs ans, et c'était grace à Nagg, qui l'avait sauvé de la mort, qu'elle avait pu se mettre à le rechercher activement. Alors qu'elle ne s'y attendait pas du tout, le jeune homme pencha la tête pour l'embrasser une nouvelle fois. Contrairement à ces surprises habituelles, elle n'eu aucun geste de recul ou ne serait ce que l'idée, ce qu'il aurait pu tout de même contré par sa main derrière sa nuque. Ses baisers à lui était bien différents de ses baisers à elle. Galadriel qui y mettait tant d'hésitation malgré sa sincérité fut bien surprise de l'assurance avec laquelle il l'embrassa. Avec les autres hommes elle n'avait pas hésité à les embrasser de toute sa force, à un point qu'elle leur brisait la vie à chaque fois, mais son baisé d'amour était plus hésitant et légé. La jeune fille faisait attention à ne pas se laisser allée par sa passion, mais regretta tout de même l'instant où le baiser se termina.

« Alors, qu’as tu ressenti ? »

J'ai ressenti une multitude de choses qui ne peuvent pas être partagées par la parôle mais pour faire simple, je dirais que j'ai ressenti un confortable sentiment de bien être et l'éxaussement d'un désir.

Sa question l'intrigait un peu. Lui même aurait du savoir ce qu'elle avait ressenti puisque malgré le fait qu'elle ait été sa soeur, elle était avant tout une humaine. Pas "comme les autres", mais une humaine quand même. Elle plongea ses yeux dans les siens, chose qu'elle aimait particulièrement, et y vit son reflet, métaphore qu'elle trouva amusante. Elle ne savait pas quoi dire et avait peur de mal faire, oubliant Nagg, elle songeait à ses baisers. Trop timide pour l'embrasser de nouveau, elle trouvait étrangement que l'enlacer serait une chose bien étrange pour lui. Sa proximitée était très agréable, elle ressentait la chaleur de son corps de sa place, mais aussi quelque chose de destabilisant. Elle eu envie de faire un pas en arrière mais se ravisa. Figée comme une statut de glace, elle avait peur que ses gestes soient mal interprêté ou de se faire rejetter. Elle resta ainsi immobile en le regardant. Elle voulait lui dire la raison principale qui l'avait fait se jetter à ses pieds, mais se ravisa également. Pourquoi croirait il à un quelconque lien de parenté s'il ne croyait déja pas à son amour?
Soudain, contrairement à toutes attentes, Nagg remonta le long de son corps à une vitesse ahurissante, se glissa le long de son bras, et sorti la tête. Le serpent, sans bondir ou faire un geste de travers, ouvrit la gueule en grand et fit frémir ses écailles pour emmetre un bruit qui en tant normal sert à effrayer ses proies. Galadriel qui avait particulièrement peur que Adam interprête les choses de travers resta figée devant lui en le regardant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://natsumi-desu.skyrock.com
Adam Williams
Faux
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 28/06/2009
Age : 26

Feuille de personnage
Relations::
Armes:: Un katana et deux magnums.
Animal: Aucun.

MessageSujet: Re: /!\ Serpent affamé [PV: Adam Williams] /!\   Dim 14 Fév - 20:05

Une multitude de choses qui ne pouvait pas être partagé par la parole. Décidemment tout ça dépassait ma connaissance. Mais a vrai dire j’avais éprouvé des choses que moi même je ne pouvais analyser, même par la penser. Peut-être que ma capacité sentimentale n’était pas assez développer pour ça, tout ça était une question d’inconscient et même si j’y croyais et l’utilisais d’ailleurs dans mes tortures, j’étais incapable de me psychanalyser tout seul. Je laissais donc tout ça de coté. Elle serait ma meilleure alliée car à la différence de quelqu’un comme Destan, elle n’avait pas dans l’idée de me tuer quand elle n’aurait plus besoin de moi. Si tout ça n’était pas mensonges. J’allais créer des liens, j’allais l’attacher à moi, tout en m’attachant le moins possible à elle ce qui avec mon expérience n’était pas compliqué. Le tout était de parfaire sa petite idylle et je la possèderais entièrement, nourrissant ainsi pour longtemps mon insatiable ego.

« Hum, tant mieux pour toi, ça doit être sympa. »

Répondis je après qu’elle m’ait expliqué son ressenti. Au fond je ne l’enviais pas, ou alors je n’en avais pas confiance, j’étais tellement satisfait de mon inhumanité que je trouvais tout ce manège pitoyable malgré son utilité pour moi. Soudain la scène pris une tout autre dimension, un élément perturbateur vint troubler le tableau alors même que je m’apprêtais à aller plus loin dans ma démarche. Alors que je m’approchais, réduisant plus encore les quelques centimètres qui me séparait de la demoiselle, le serpent se manifesta. Serpent dont je ne m’étais même pas rendu compte. En quelques secondes j’avais reculé de six mètres m’était emparé du petit couteau qui était toujours dans la pièce. Vraiment j’étais trop prétentieux parfois, le fait de me balader désarmé partout était inconscient, après tout je n’étais pas assuré que chaque élève respectait le règlement. La lame pointée sur l’animal, les sourcils froncés je me morigénais, mon ego auparavant si gonflé venait de prendre un coup. Je ne m’étais pas rendu compte de la présence de l’animal, c’était minable. J’étais proche d’une sacré crise de colère, mon souffle accéléré mais je devais garder mon sang froid. Dix secondes me suffirent pour me calmer.


« Je déteste qu’on me mente ! Particulièrement quand on essaye de me tuer. »

Je ne savais si mon affirmation était véridique mais il fallait mettre directement les choses aux claires et je serais vite fixé. Je préférais garder mes précaution et prendre ça pour une agression.

« Range ça. C’est un ordre. »

J’avais toujours méprisé les animaux. Déjà que les humains en général m’étaient inférieurs et ne méritaient que dédain, les animaux était vraiment inutiles, ils ne permettaient aucune poésie. Mais je ne les connaissais pas, j’étais incapable de les analyser et en vérité sans que je l’assume ils m’effrayaient plus que les humains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galadriel Snake

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 11/02/2010

Feuille de personnage
Relations:: Soeur de Adam Williams
Armes:: Lame et poisons.
Animal: Serpent.

MessageSujet: Re: /!\ Serpent affamé [PV: Adam Williams] /!\   Dim 14 Fév - 20:35

Le fait que Nagg apparaissent ainsi avait gaché tout ces élans, elle qui avait enfin réussi à se rapprocher de son frère, elle eu l'impression que tout se brisait et partait en morceau. Elle concidérait le fait qu'il croit sa sincérité comme un immense avantage et le serpent vint perturber son rêve. Prise de colère, alors que le Faux reculaient à une vitesse impressionante, elle faillit atrapper le reptile et le jetter à terre, elle savait qu'il ne se serait pas défendu, il aimait bien trop sa maîtresse pour tenter de la blesser ou ne serait ce que lui tenir tête. Le fait qu'il lui ai désobéït était déja quelque chose d'extraordinaire, mais cela ne l'étonnait finallement pas tant que ça étant donné que jamais elle n'avait été aussi proche d'un autre individu que lui même. L'homme en face d'elle avait fait preuve d'une réaction admirable, il s'était dégagée d'elle avec rapidité et avait saisit le couteau qui était sur la table de torture. Elle se sentit un instant soulagée de se trouvée dans la salle des tortures, car si la scène avait eu lieu dans un endroit comme le hall, une foule d'élève se serait attroupé pour regarder ce qu'il se passait, et son secret aurait été réduit à néant. Ainsi seul Adam, en dehors de l'administration, savait que Nagg éxistait. Elle ne devait pas avoir de secret pour son frère et ainsi le fait que Nagg se soit montré avait, dans un sens, de bonnes concéquences.

« Je déteste qu’on me mente ! Particulièrement quand on essaye de me tuer. Range ça. C’est un ordre. »

L'homme devant elle paraissait presque appeuré. Un instant la jeune fille se demanda si lui aussi trouvait ça horrible les serpents, parceque "ça marche sur le ventre". Galadriel calma sa colère et posa son index et son majeur sur la tête du serpent qui doucement se calma, puis, une fois celui ci sorti de son état agressif, elle porta sa main droite à son visage et ammena la tête de Nagg contre son front. Doucement le serpent s'appuyait contre sa peau alors que l'humaine fermait les yeux et se décontractai. Enfin le serpent s'appaisat totallement et elle pointa son bras en dirrection d'Adam.

Je vous présente Nagg. Il est désolé, il sait très bien qu'il n'aurait pas du s'emporter comme ça, mais en principe il ne laisse personne m'approcher de si pres. Jamais je n'aurais souhaité vous mentir, et encore moins vous tuer. Il est constamment sur moi, qu'importe l'emplacement il ne me quitte même pas pour dormir. Et comme gage de ma sincérité, je suis prête à le déposer au sol et qu'il s'éloigne à l'autre bout de la pièce, s'il vous incommode.

La jeune femme ressantait un léger sentiment de culpabilité envers son serpent qu'elle n'était absolument pas habituée à laisser en dehors de sa peau si ce n'est pour ses heures de repas, mais si Adam le demandait, alors elle n'hésiterai pas. Ce serait aussi une façon de punir Nagg pour ne pas lui avoir obéït.


Dernière édition par Galadriel Snake le Dim 14 Fév - 22:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://natsumi-desu.skyrock.com
Adam Williams
Faux
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 28/06/2009
Age : 26

Feuille de personnage
Relations::
Armes:: Un katana et deux magnums.
Animal: Aucun.

MessageSujet: Re: /!\ Serpent affamé [PV: Adam Williams] /!\   Dim 14 Fév - 22:20

Elle semblait contrôler parfaitement son animal, mais je n’étais pas rassuré. Nagg, elle le considérait comme une personne, encore une chose que je ne comprenais pas, ça faisait beaucoup en une journée, et comme toutes les choses que je ne pouvais comprendre, je rangeais cette information dans la partie négligeable de mon esprit. J’agissais comme ça pour ne pas blesser mon égo, il se serait senti stupide de ne pas le comprendre alors il s’imaginait que ça n’avait aucune importance et que c’était le concept en lui-même qui était stupide, pas lui. Magnifique méthode de défense. Elle semblait sincère, peut être disait elle la vérité, après tout elle semblait vraiment m’aimer et par ce baiser, qu’elle avait donné de manière si passionné elle me l’avait prouvé. Mais ici, jamais rien n‘était sûr. Elle acceptait de le faire s’écarter. Hum, je me serais encore moins senti en sécurité avec le serpent hors du contrôle de sa maîtresse. On ne savait pas ce qui pouvait passer par la tête des vêtes, ils étaient bien moins prévisibles et si il m’avait pris en grippe je préférais savoir que sa dame l’empêchait de m’attaquer, du moins j’espérais qu’elle le contrôlait assez bien pour. Par précaution je gardais la lame, l’animal serait mort avant de m’avoir mordu si il tentait quoi que ce soit.

« Hum… J’espère qu’il t’obéit, je n’aime pas les animaux. »


Ce n’était sûrement pas le genre de phrase qu’elle avait du entendre souvent, tout le monde aimait les animaux, même les psychopathes, en général ils préféraient les animaux aux humains. Moi j’adorais l’humain, l’humain était un grand terrain de jeu, un domaine infiniment grand et amusant. Propice à tant de poésie décadente.

« Tu arrives à vivre avec… »

Je regardais la bête d’un air dédaigneux.

« Avec ça ? »

Plongeant ma main dans la poche je sortais mon paquet de cigarette et un pochon pour me rouler un stick. Réflexe facile mais qui suivait n’importe quel frayeur, même très légère, j’étais rarement effrayé, elle avait réussi son coup. Et si je n’avais pas appris à me contrôler en un an le tout aurait pu finir en bain de sang, elle, le serpent et moi aussi sûrement car la bête avait l’air empoisonnée. D’ailleurs il valait mieux s’en assurer.

« Il est empoisonné ? Du genre puissant poison ? »

En quelques instant j’avais roulé et portait le joint à mes lèvres, l’allumais avec mon zippo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galadriel Snake

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 11/02/2010

Feuille de personnage
Relations:: Soeur de Adam Williams
Armes:: Lame et poisons.
Animal: Serpent.

MessageSujet: Re: /!\ Serpent affamé [PV: Adam Williams] /!\   Dim 14 Fév - 22:47

Adam c'était calmé mais il gardait toujours son couteau en main. Le fait qu'il semble la croire la rassura, elle qui avait si peur qu'il doute de sa sincérité encore une fois, après tout les efforts pour lui montrer à quelle point ce qu'elle disait était vrai. Non seulement le jeune homme n'aimai pas les animaux mais il semblait même en avoir eu peur. Ca lui parut premièrement étrange, puis elle se dit que ça lui donnait un petit côté "humain" charmant. Sans pour autant penser que cet homme aux nombreuses qualitées était à la portée de sa main, la jeune fille se calma elle aussi et afficha un visage détendu et souriant, ou du moins ce qu'elle voulait être un sourrire. Il arrivait souvent que même lorsqu'elle voulait sourrire avec sincérité, sa bouche ne veuille pas lui obéïre et qu'on ne sache si son expression était souriante et neutre. La réponse qu'elle eu quant à sa proposition de laissé Nagg s'en allé eu le don de vexé le serpent. Bien sur il ne comprenait pas le langage humain, il était un animal après tout, mais il était extremement intelligent, et à force de passer son temps avec elle à côtoyer le monde, il avait appris à reconnaître les vibrations dans l'air de la voie des gens, et également les expressions que les humains faisaient. Ainsi le reptil retourna dans la manche de Galadriel, ne voulant pas une seconde de plus s'exposer aux yeux d'une personne comme Adam Williams. La réaction, en revanche, provoca un rire clair chez la typesse. Pendant qu'elle préparait sa réponse, le jeune homme sorti de sa poche de quoi se rouler un stick, il devait probablement en fumer un après chaque émotion lourde, comme beaucoup de fumeur. Ce qui le différenciait des autres était la façon qu'il avait de faire, une façon si précise et calculée qu'elle pouvait être admirable.

Il fait parti de la race la plus dangereuse du monde. Son venin cause une vingtaine de symptomes différents qui s'enchainent à une vitesse innouïe vers une mort dans d'atroce souffrance. Il ne ferait rien pour me blesser, et s'il vous a menacé c'est qu'il était jaloux de vous. Je le maîtrise, il ne vous menacera plus.

Sans vouloir admettre une quelconque faille en lui qui aurait pu venir d'une peur des ophidiens, Galadriel tenait à lui faire comprendre qu'il ne lui ferait plus l'affront de le menacer. Nagg était en effet très possessif, mais il ne ferait pas de mal à sa maîtresse. Comprenant bien son caractère, elle l'avait déja totallement pardonné son acte pour se reconcentrer sur son frère. Prenant de l'assurance, la jeune fille avança de quelques pas pour se retrouver à nouveau pres de l'apolon.

Il me semble que Nagg vous a interrompu dans une action.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://natsumi-desu.skyrock.com
Adam Williams
Faux
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 28/06/2009
Age : 26

Feuille de personnage
Relations::
Armes:: Un katana et deux magnums.
Animal: Aucun.

MessageSujet: Re: /!\ Serpent affamé [PV: Adam Williams] /!\   Dim 14 Fév - 23:07


« Il fait parti de la race la plus dangereuse du monde. Son venin cause une vingtaine de symptômes différents qui s'enchaînent à une vitesse inouïe vers une mort dans d'atroce souffrance. » A cxes mots un nouveau frisson me traversa, le deuxième que je laissais transparaître. Ça allait trop loin, je détestais les animaux et particulièrement ceux qui pouvaient vous tuer en one shot. Je tirais quelques lattes machinales sur le jog et plongeait mes yeux vairons dans les siens si semblables. Mais il semblait que je ne doive pas faire le lien, pourtant si évident, pas maintenant. Elle s’approcha, elle semblait vouloir reprendre ou on s’en était arrêté. C’était extrêmement présomptueux de sa part, je détestais qu’une personne prenne les devants. C’était à moi de mener la danse et je lui aurais collé une baffe si il n’y avait pas eu l’animal pour m’effrayer et me retenir.


« Ne te crois pas en mesure de prendre des initiatives d’accord ? Laisse moi faire ».

Je n’étais pas prêt, je voulais d’abord régler ce problème de serpent. Je soufflais la fumée à la tête de la jeune femme avant de l’attirer contre moi en la saisissant par la taille

« J’aimerai pouvoir croire en ta bête comme je crois en toi. »


Murmurais-je à son oreille. Bien que je ne croyais pas à 100% en elle, je ne croirais jamais quelqu’un totalement à part moi, mais elle m’avait apporté ce qui s’approchait le plus de la confiance, et ce à peine lors de notre deuxième entrevue.


« J’aimerai pouvoir être sûr qu’il n’essayera jamais de me tuer et ce quoi que je fasse, même si je le menace, même si je vous menace. Même si je tente de tuer un de vous, j’aimerai que ce serpent n’intervienne jamais contre moi, comme il n’intervient jamais contre moi. Et tu en mesure d’assurer ça.»


Je tirais une nouvelle latte, aucune personne sensée ne pouvait demander ça à une personne mais je n’étais pas une personne sensée.

« Oui comme tu le vois, moi Adam Williams, Faux, élève des plus prestigieux, j’ai peur des animaux et particulièrement ceux du genre je te mords t’es mort… Et ça aussi j’aimerai que tu le gardes pour toi, ça m’est déjà assez dur de l’admettre je ne supporterais pas qu’un autre élève connaisse ma faiblesse. »


Car désormais le personnel la connaissais aussi, je me tournais vers une des caméras, lâchait un sourire narquois. J’allais devoir éradiquer cette faiblesse avant qu’elle ne soit utilisée contre moi. A nouveau, je tirais une latte sur le cône, avant d’embrasser la jeune fille à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galadriel Snake

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 11/02/2010

Feuille de personnage
Relations:: Soeur de Adam Williams
Armes:: Lame et poisons.
Animal: Serpent.

MessageSujet: Re: /!\ Serpent affamé [PV: Adam Williams] /!\   Lun 15 Fév - 0:21

« Ne te crois pas en mesure de prendre des initiatives d’accord ? Laisse moi faire ».

PAF! Encore un vent que se prenait la jeune femme, elle n'avait pourtant pas voulu, d'aucune façon paraître présomptueuse. Une fois encore elle fut profondément blessée, elle avait cru retenir la leçon, apparemment ce n'était pas le cas. Une cicatrice dans son orgeuil la convaint de se résigner à arrêter définitivement toutes innitiatives. Adam était un Lion, un mal dominant, et avait visiblement horreur de ne pas tout contrôler. Nagg, qui lui provoquait des frayeurs, devait vraiment l'insuporté, mais la belle ne pouvait rien y faire, elle aimai Nagg comme la famille qu'elle n'avait jamais eu, il était son ange à elle. Lorsque l'homme lui souffla la fumée dans le visage, elle n'eu aucun mouvement de recul et resta parfaitement droite en face de lui, elle ne voulait plus faire quoi que ce soit qu'il aurait pu mal prendre, elle voulait être sa chose. Galadriel se prit à rêver, lorsqu'il la saisit par sa taille, qu'ils aient tout les deux une relation où il lui accorderait de l'importance, où elle lui serait indispensable. Un frissons parcourrait le corps de l'humaine lorsque son frère lui murmura à l'oreille. Une fois encore elle avait pu sentir son parfum si agréable, profiter de la sensation de son souffle sur sa nuque. Maintenant qu'il la tenait elle pouvait sentir sa force sur elle, toute cette puissance concentré dans un seul être, s'en était presque affolant. Il croyait en elle. Quelle sensation agréable de se dire qu'elle avait réussi à lui faire prendre confiance en une seule journée. Elle qui voulait tant qu'il comprenne ses sentiments. Petit à petit elle se rapprochait de son fantasme, accedant enfin à un sentiment qu'elle ne touchait au par avant que par la torture et la souffrance des autres: le bonheur.
La requête du jeune homme la troubla tout de même dans un premier temps. Elle avait tellement l'habitude que Nagg n'obéïsse qu'à elle qu'il était incensé qu'une personne puisse lui demander ce genre de chose. Et puis, plus elle réfléchissait, plus elle réalisait que mourrir de la main de son frère, même si ce n'était pas ce qu'elle souhaitait, n'était pas une chose absolument horrible. Bien sur elle voulait profiter de lui le plus possible et aimerai pouvoir passer le restant de ses jours avec lui, mais l'endroit où ils se trouvaient était avant tout une école ayant pour thème la torture. Ainsi elle s'imagina la scène, et raisonnant de tout son être, prenant en compte toute sa folie et ses sentiments, elle fini par décider. Adam l'embrassa. Une nouvelle fois son être entier trésaillie de tant de plaisir. Cette fois ci le baisé avait goût du spif. C'était la première fois qu'elle sentait de la fumée dans sa bouche, même si ce fut pour un court instant. Ce n'était pas aussi désagréable qu'elle le pensait, mais ayant trop peur de ruiner sa beauté par de telles pratiques, elle n'y pensa plus et apprécia l'instant. Elle voulait jouer avec sa langue mais se ravisa, elle attendrait qu'il prenne l'innitiative et serait une jeune femme dévouée. Quand le baiser pris fin, elle le regarda dans les yeux et lui dit, une nouvelle fois avec sincérité, lui prouvant que son attention n'était pas des moindres:


Je peux vous assurer que ma maîtrise de Nagg est en tout points parfaite et qu'il m'obéïra au doigt et à l'oeil dans une telle situation. Nagg ne tentera, à aucun moment, en aucune occasion, de vous faire du mal. Il sait que l'attention sincère que je vous porte est profonde au point que, même me menaçant, je ne le ferai pas jouer contre vous.

Encore une fois elle espérait que sa sincérité fut comprise comme il le fallait. Si elle donnait sa vie pour pouvoir le proteger, alors elle était d'autant plus capable de se faire tuer par celui ci, qui sait, peut être atteignerait elle l'orgasme en devenant un jour son oeuvre d'art.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://natsumi-desu.skyrock.com
Adam Williams
Faux
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 28/06/2009
Age : 26

Feuille de personnage
Relations::
Armes:: Un katana et deux magnums.
Animal: Aucun.

MessageSujet: Re: /!\ Serpent affamé [PV: Adam Williams] /!\   Lun 15 Fév - 14:20

Elle semblait si dévouée, comme si le but de sa vie était de m’appartenir. D’ou venait cette passion, qui était cette fille pour ressentir de telles choses ? Etait elle là pour ça ? Dans cette Académie, avait elle sacrifiée tout e santé mentale, toute chance de connaître le bonheur en rentrant dans cet endroit et ça rien que pour me trouver ? ça allait bien au delà de ma compréhension et je détestais ça. Ma vie passait avant la sienne. Pourquoi ? Je devais savoir, je tirais frénétiquement sur le jog avant de lui tendre, posant ensuite mes lèvres dans son cou.

« ça me convient. Alors revenons en à la partie intéressante de notre conversation. »

Je la plaquais contre le mur, je n’avais plus à craindre le serpent, à priori. Mais je devais toujours me méfier, Ah je détestais être ainsi contenu. Je reculais, la contemplais de loin, avec un sourire froid.

« Ne t’imagine rien, jamais je ne t’appartiendrais, je n’ai aucune raison de te retourner tes sentiments, je ne comprends même pas leur provenance d’ailleurs.»


Etre amoureux ? Et puis quoi encore. Elle était intrigante, amusante, ça me suffisait. Et j’adorais cette dévotion pour ma personne. Je passais ma main dans mes cheveux comme pour chasser tous ses soucis, j’avais envie d’elle, la posséder entièrement. Je commençais à déboutonner ma chemise, mon sourire s’agrandissant, un sourire qui ne signifiait aucun bonheur, aucun plaisir, juste le sourire de savoir qu’elle ne protesterais pas, qu’elle apprécierais ma plus grande œuvre d’art, c’est à dire moi même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galadriel Snake

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 11/02/2010

Feuille de personnage
Relations:: Soeur de Adam Williams
Armes:: Lame et poisons.
Animal: Serpent.

MessageSujet: Re: /!\ Serpent affamé [PV: Adam Williams] /!\   Lun 15 Fév - 22:54

La jeune fille eu premièrement envie de refuser en secouant légèrement la tête, mais elle eu si peur de le contrarié et qu'il le prenne mal qu'elle decida, pour la première fois de sa vie, de tirer sur le jog. Dans sa tête revient une nouvelle fois l'image de la pionne qui lui avait parrut si laide au moment où elle portait la cigarette à sa bouche, elle se demandit pourquoi cette image lui revenait sans cesse en tête mais c'était probablement que la déformation de la beauté était quelque chose qui l'épouvantait. Elle porta le jog à ses lèvres et en prit une bouffée, heureusement pour elle, elle ne se rendit pas ridicule en s'étouffant, la femme au serpent avait vue tellement de fois les gens autour d'elle fumée que c'était automatique de les immiter. La seule peur qui lui restait était de paraitre laide. Galadriel avait une peur bleu de l'imperfection, elle voulait être belle, être exceptionelle, une perfection qui pourrait atteindre le coeur de son frère, c'était ce qu'elle souhaitait. Lorsqu'il posa ses lèvres sur son cou, elle ressenti une bouffée de chaleur la parcourrir. C'était la première fois qu'elle ressentait ça, c'était à la fois très excitant et légèrement étrange. Elle voulait l'embrasser une nouvelle fois, mais ne le fit pas. Apprendre à se contrôler était impératif. Quand il eu utilisé le terme "la partie interessante" elle fut tenté un moment de se demandé si seul son corps l'interessait, chose stupide étant donné qu'il ne savait rien d'elle mis à part qu'elle nourissait un amour sans borne pour son être, et qu'elle était magnifique aux yeux des autres. Un léger souffle d'air s'échappa d'entre ses lèvres lorsqu'il la plaquat contre le mur, et un sentiment de décesption la prise quand il recula. Galadriel ne fit cependant rien transparaître de ses envies, si ce n'est peut être son regard, qui la trahissait en affichant clairement son admiration. Il disait que jamais il ne lui appartiendrait, elle était prête à parier. Elle ferait tout pour être bien comme il le voulait. Elle se soumettrait, éxaucerait tout ses voeux, serait sa chose et par extension, il tomberai amoureux de son dévoument. Elle lui ferait découvrir les sentiments de l'amour. Cette chaleur qu'elle avait à l'interrieur, elle l'exploserait sur lui.
Le sourrire affiché sur ses lèvres, lorsqu'il ouvrit sa chemise, était incompréhensible, elle donna raison à sa folie. Devant les yeux de la femme aux yeux vairons, le corps de l'homme sintillait. Magnifique, il aurait pu rendre les éphèbes des status greques jaloux. Doucement, Galadriel Snake avança, fixant son torce, elle pausa le bout de ses doigts sur celui ci. Enfin elle osa, sans pour autant prendre d'initiative, arrêter de le regarder dans le bleu des yeux la bouche entre-ouverte et le rose aux joues, et avança son visage sur le côté du sien, pour murmurer à son oreille de sa voix douce et sensuelle:


Sublime.

L'après midi était déja bien entammée et elle n'avait toujours pas prit la peine de défaire sa valise. Elle ne comprit pas pourquoi elle pensait à ça en enlevant son visage du côté de celui du jeune homme, mais les faits étaient là: son après midi c'était évapporer dans son amour et cela ne semblait pas préoccuper Adam. Il ne pensait qu'à lui, c'était visible, et terriblement séduisant. Cette assurance et son narcisisme lui donnait un charme à toute épreuve. Elle voulait faire quelque chose, agir, lui faire comprendre ses sentiments, elle se reteint. Elle était soumise. La maîtresse de Nagg pencha légèrement la tête sur le côté gauche et plongea ses yeux dans les siens d'une force qu'elle plongeait dans son âme.

Sentez vous mon admiration?

Elle devait serait paraître un peu folle, la tête penchée, les yeux plongée dans les siens, aucun sourrire et tout passait par son regard. Elle tentait de lui déclarer son amour. Elle n'y arrivait pas.

Si vous saviez mes envies..

Galadriel passa la main dans ses cheveux en les repoussants momentanément en arrière, tourna les yeux vers la porte, les reporta vers l'être aimé, lui lança un regard charmeur. Elle ne pouvait qu'espérer la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://natsumi-desu.skyrock.com
Adam Williams
Faux
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 28/06/2009
Age : 26

Feuille de personnage
Relations::
Armes:: Un katana et deux magnums.
Animal: Aucun.

MessageSujet: Re: /!\ Serpent affamé [PV: Adam Williams] /!\   Lun 15 Fév - 23:57

Sublime. C'était un mot que j'adorais, il impliquait une perfection divine. Un mot qu'entendre employé pour moi me faisais presque plus d'effet que le corps de cette jeune femme. Comme si j'étais au delà du mortel, au delà du concret. En psychanalyse la sublimation était la transposition d'une pulsion en sentiment supérieur. Voilà, j'étais plus qu'un humain, j'étais un être supérieur, par ce simple mot murmuré à mon oreille je me sentais transporté de joie. Elle avait compris que mon Ego n'avait pas d'égal. J'étais narcissique, littéralement, si prétentieux et épris de moi même que la simple idée que je n'étais pas aussi parfait que mon inconscient me le faisait croire aurait pu me tuer. Mais elle, était tout à fais le genre de personne avec qui j'aurais pu passé mes journée, sans me lasser de me voir toujours rappelé mon caractère "sublime". Et pour ne pas lui coller un nouveau vent je lui répondit sur le même ton.

"Merci je sais. T'es pas mal non plus."


C'était un compliment énorme, sûrement un des plus grands que j'avais fait dans ma vie, ce que n'importe qui aurait pu prendre très mal ici était une marque de valeur accordée. Je lui témoignais ainsi qu'elle était plus à mes yeux qu'un de ces misérables insectes.
Me libérant entièrement de ma chemise, je retirais la veste de la jeune femme et passais ma main sous son T shirt, la collant à moi en caressant son dos. L'autre main glissant dans sa jupe.


"Plus que de l'admiration, ce que je veux c'est de la dévotion. Et je crois que tu peux me l'offrir."


Je me débarrassais de son T shirt, mon visage ne perdait pas ce sourire, sourire d'un véritable bonheure, le bonheur que je prenais à être aimé, à dominer. Je débouclais ma ceinture.

"J'imagine bien tes envies, je crois qu'on est chanceux, elles correspondent aux miennes."


Dis je d'un ton presque plus prétentieux que d'habitude, si c'était possible.

"Je te rends ton droit aux initiative pour l'heure qui vient."

Ajoutais-je. Si je voulais dominer, je ne voulais pas d'une poupée plastique, ça n'aurait aucun intérêt et ne vaudrait pas la masturbation, je préférais un être qui agissais, là c'était bon, à nouveau je reculais un peu, la contemplant à nouveau. Elle était décidément magnifique, elle se mariait très bien à mon propre physique de rêve, c'était parfait, dans ma tête j'imaginais le tableau vu de l'extérieur, c'était grandiose, une véritable œuvre d'art.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galadriel Snake

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 11/02/2010

Feuille de personnage
Relations:: Soeur de Adam Williams
Armes:: Lame et poisons.
Animal: Serpent.

MessageSujet: Re: /!\ Serpent affamé [PV: Adam Williams] /!\   Mar 16 Fév - 0:38

Peu à peu le coeur de la jeune fille s'emplissait de bonheur par les compliments du Lion. Une personne pareille qui lui était si agréable. Il lui donnait de la grandeur, partageait sa perfection, et dans chacun de ses soupirs, elle pouvait respirer la supperiorité. Le jeune homme se dévétit de sa chemise et ses muscles sayants et élégants se firent voir. Sa peau était magnifique et ses avants bras étaient tatoués. Elle l'envia un instant car sa peau à elle était parfaitement pure, semblait presque innocence tellement sa couleur était vierge de défaults. Enfin ses poignets et ses mains donnait envie à Galadriel qu'il la saisisse de toute sa poigne. Ses doigts étaient fins et élégants mais musclés, sa main longue était curieusement sans cicatrices, pour un homme aimant les combats rapprochés. Puis il commença à l'effeuillée. C'était la première fois depuis deux ans qu'elle se laissait faire ainsi et Nagg ne réagissait pas. Faisant le mort, l'animal avait comprit qu'il n'avait aucun interêt à désobéïr. La main du jeune homme dans son dos la fit frissonnée et elle se cambra naturellement, n'étant nullement surprise par l'autre main qui glissa dans sa jupe. Son pubis était constamment imberbe, car la jeune fille, accro à la perfection, ne se permettait pas d'avoir un seul élément qu'elle même puisse juger imparfait. Le serpent affamé, maintenant, c'était ses mains qui glissait le long de son corps.
Il voulait qu'elle se dévoue à lui, et pour cela il n'allait pas être déçu, car c'était pour elle la raison même de son existance. Galadriel ne s'était même pas permit de penser que le jeune homme eusse pu avoir les même envies qu'elle, dans sa tête une ligne définie séparait leur rangs, et même si elle espérait pouvoir faire rejoindre celle de leurs sentiments, le respect qu'elle avait pour son frère était immence. Le fait qu'i lui rendit le droit aux initiatives pour l'heure ne la soulageat pas entièrement, car elle avait enfin réussit à se mettre en tête comment se comporter pour éxaucer ses désirs. Qu'importe, elle changerait et deviendrait celle qu'il voulait, celle qu'il aimerait, pour à jamais lui correspondre. Quand il la regarda en s'éloignant, après l'avoir dévêtue de son t-shirt, le jeune fille pensa immédiatement à son serpent. Le reptile c'était comme applatit sur son bras, fondu sur elle ne paraissant qu'un tatouage sans vie. Cela lui fit un peu de peine, puis elle réalisa que l'obéïssance du reptile était surement une chose pour laquelle elle pourrait le remercier plus tard. Il se fondait à présent en elle, dans son paysage merveilleux.
Sans dire un mot, Galadriel avança jusqu'au jeune homme, plaça ses deux mains jointes devant sa bouche à elle et posa ses lèvres sur son index, le regardant de façon gourmande, c'était une sorte d'habitude quand elle désirait quelque chose. Elle fini par enlever ses mains, posa ses doigts sur un côté de son cou et ses lèvres sur l'autre et le mordit légèrement, avec frugalité, jouant de sa langue pour caresser sa nuque. Comme un serpent, elle le dévorrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://natsumi-desu.skyrock.com
Adam Williams
Faux
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 28/06/2009
Age : 26

Feuille de personnage
Relations::
Armes:: Un katana et deux magnums.
Animal: Aucun.

MessageSujet: Re: /!\ Serpent affamé [PV: Adam Williams] /!\   Mer 17 Fév - 12:05

Un instant je tentais. Dans mon esprit j'activais un étrange système de curiosité qui s'imposait parfois à moi, celui de la curiosité. Qu'est ce que ça faisait en tant que personne normale. Je me demandais ce que pouvais une personne tout autre, un simple étudiant en faisant l'amour avec une si belle personne. Comme d'habitude je n'arrivais à rien, mon esprit était trop supérieur pour ces petites sentiments. Non ce n'était pas une question de faire l'amour avec une belle personne, c'était un jeu de domination, un jeu malsain d'égoïsme. Pour moi dans tous les cas, mais ici c'était mieux que tout. Elle s'offrait à moi, parfaitement, complètement, quant à moi je prenais tout sans rien laisser. Je savais très bien que j'étais égoïste, je ne l'avais jamais caché. Dans mon cerveau dérangé, tout ce qu'elle m'offrait, elle me le devais pour ma beauté et j'étais déjà assez généreux de lui faire le privilège que je lui faisais. A travers son soutien gorge, j'embrassais sa poitrine avec délectation, elle semblait adorer chaque instant et chaque instant qu'elle adorait venait me rappeler à quel point j'étais bon, désirable. C'était ça qui me plaisais dans le sexe, se sentir parfaitement désiré, chaque soupir que la jeune femme lâchait venait gonfler moçn égo. D'un simple geste je dégrafais ce qui me séparait des boutons rosé, mes lèvres comme chaque partie de mon corps avaient été créé pour détruire, pas pour aimer, et je savais que même là, je plantais de sublimes graines de douleurs.
Mon sourire avait du se figer entièrement, il ne rapetissait plus, ne grandissait plus, dans cette position un peu narquoise, supérieure, je voulais l'entendre gémir, je ne voulais qu'une chose, qu'elle me dise que j'étais parfait, qu'elle ne me méritait pas. Qu'elle me remercie mille fois pour le cadeau que je lui faisais. Elle contre le mur, moi me mettant à genoux pour descendre sa jupe et enfin le dernier morceau de tissus qui protégeait son corps. Je ne remarquais pas une seule marque, pas une seule imperfection sur son corps, comment faisait elle dans un tel environnement. Je me rendis vite compte qu'avec sa bestiole comme arme le combat au corps à corps était rarement nécessaire. Plus mortel que n'importe quel pistolet, le reptile était l'assurance d'un coup fatal à chaque fois. Ma frayeur envers l'animal ne fit qu'augmenter mais si il n'avait encore rien fait il ne ferait rien. Sa maîtresse le maîtrisait parfaitement. J'embrassais son intimité imberbe, même là, pas une seule imperfection, pas la moindre idée d'un poil qui aurait pu pousser un jour dans sa vie. Je remontais à ses lèvres, l'embrassait à nouveau et enfin je fis tomber mon propre pantalon et mon boxer.
Après dix nouvelles minutes de préparation, je la sentais prête à m'accueillir, je faisais rarement ça pour autre chose que de la torture, en fait je ne me souvenais pas d'une personne avec qui j'avais couché encore en vie à présent. C'était un peu ma première fois... Pitoyable. Mais tellement bon, je n'avais jamais connu une admiration aussi pleine pour ma personne et c'était jouissif. Contre le mur si lisse et si froid de la salle de torture j'entamais un mouvement de va et vient crescendo et à chaque nouveau coup de rien je sentais qu'elle se fondait en moi, entièrement offerte, dévouée. J'étais comme le gourou d'une secte qui offrait le privilège du sexe à une disciple qui y croyait vraiment. Évidemment je mentais, mais je me mentais plus à moi qu'à elle. Et ce mensonge allait nous faire atteindre l'orgasme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galadriel Snake

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 11/02/2010

Feuille de personnage
Relations:: Soeur de Adam Williams
Armes:: Lame et poisons.
Animal: Serpent.

MessageSujet: Re: /!\ Serpent affamé [PV: Adam Williams] /!\   Mer 17 Fév - 20:34

Chaque baiser du jeune homme sur sa poitrine la faisait frémir. Elle se demandait comment pouvait elle ressentir pareille chose. Ses sentiments étaient confus et Galadriel ressentait le féroce besoin de lui appartenir entièrement. La jeune fille concidérait comme un voeu éxaussé me fait qu'Adam lui accorde tant d'attention et d'importance. C'était exeptionelle pour elle, non seulement parcequ'elle ne se donnait à personne et que son coeur s'était définitivement bloqué de sentiments mis à part pour son serpent, mais aussi car le fait que ce soit son frère, l'objet de tout ses fantasmes, qui voulu bien répondre à ses prières. C'était cela, comme si Dieu en personne était décendu sur Terre pour la bénire de tout son amour. La femme au serpent était consciente que le jeune homme ne lui appartenait pas encore, mais le fait qui lui face tant d'honneur l'encouragea fortement pour le futur. Elle aurait voulu le remmercier mais en était incapable tant elle halletait. Elle ne haletait pas de façon désagréable ni trop importante, mais ne pouvais pas s'en empêcher tant le plaisir qu'elle lui donnait était imposant. Appuyée face au mur, la courbe de son dos dessinait un arc de cercle magnifique qui se terminai par des hanches bien scultées et un fessier rond, leur deux corps s'emboitant parfaitement, comme si leurs gènes les avaient conçut pour ce moment. A chaque coup de rein elle le sentait bien au fond et des larmes lui vinrent. La bouche entre ouverte, elle ne pouvait se contraidre à rester silencieuse jusqu'à même que:

Oh mon Dieu...

Lui échappa. Pour elle il était évident qu'elle parlait de la personne qui était actuellement fondu en elle, et avec qui elle ne voulait faire plus qu'un à jamais, mais elle doutait fort que l'homme y eu comprit quoi que ce soit. Au fur et à mesure que son bonheur augmentait, tout ce qui l'entourrait disparut, y compris l'endroit en principe sordide. Tout sauf lui. Cet être unique. Magnifique. Divin. Un instant, un très court instant, le monde devenu extraordinairement beau, comme si tout ses désirs avaient été éxaussés en même temps. A son plus grand regret, tout prit fin. Ce bonheur, cette grandeur, cette explosion de sentiments. Elle se tourna et les joues rouge, regarda Adam dans les yeux. Elle se permit une dernière fois de l'embrasser, passionément, langoureusement, avant de perdre le droit à toute innitiatives. Galadriel ne pouvait pas lui dire qu'elle l'aimait, elle avait peur qu'il le prenne mal, mais lorsqu'elle rouvrit les yeux à la fin du baiser qu'ils échangèrent, elle espérait que son regard se projettant en lui était suffisant pour lui faire apprécier ses sentiments.
Elle ne se sentait pas fatiguée. Elle ne sentait pas son corps. La seule chose qu'elle percevait, c'était lui. L'être Unique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://natsumi-desu.skyrock.com
Adam Williams
Faux
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 28/06/2009
Age : 26

Feuille de personnage
Relations::
Armes:: Un katana et deux magnums.
Animal: Aucun.

MessageSujet: Re: /!\ Serpent affamé [PV: Adam Williams] /!\   Jeu 18 Fév - 21:15

C’était meilleur que je l’imaginais. Meilleur que d’habitude. J’avais toujours utilisé le sexe comme moyen de torture, d’humiliation, de domination totale et ça m’avait toujours procuré du plaisir, mais là il y avait quelque chose de plus. Elle m’adorait, elle adorait l’action, et mon ego adorait son adoration, oui je tirais du plaisir de la dominer, oui je tirais du plaisir de sa soumission et de cette dévotion totale, de cette révérence sexuelle. Mais là il y avait quelque chose de plus. I l y avait un plaisir que je prenais tout simplement, d’une raison que je ne définissais pas, un plaisir sexuel qui aurait pu être comparable à celui d’une personne normale couchant avec une autre. Un plaisir qui venait contredire mon narcissisme habituel.
Je n’avais jamais joui. Selon toute logique c’était mon problème de prétention, je n’avais jamais réussi à être satisfait car je ne considérais pas qu’une personne me méritait. Je ressentais maintenant bien plus, elle était peut être la plus belle femme avec qui j’avais fait l’amour, elle avait fait peut être preuve d’assez de renoncement d’elle même. Elle mettait de coté une certaine fierté pour accueillir une part de moi, comme souveraine en elle. Le fait d’être tellement aimé était peut être plus agréable que je n’aurais jamais voulu l’admettre. Avec ce sentiment, cette surprise si agréable sur moi-même, je redoublais de vigueur. Jamais je ne l’aurais admit, à personne, pouvoir admettre qu’une personne me méritait assez pour me donner du plaisir. Pourtant je sentais monter des sensations inconnues et particulièrement appréciable. Comme si on avait pu tirer de la poésie d’un tel moment, un moment qui n’impliquait pas torture et sang. Alors le crescendo des va et vient pris de l’ampleur.
« Oh mon dieu » Cette phrase résonna dans ma tête comme une décharge de plaisir orgueilleuse et avec une joie narquoise et particulièrement séduisante je répondis.


« Je sais. »

Il y’avait sûrement dans cette phrase comme la part d’une certaine reconnaissance, reconnaissance du plaisir qu’elle m’apportait, du bien qu’elle me faisait, je l’avais laissé échapper, ce sentiment, dans ma voix, je le savais, moi qui contrôlais tout. Mais je ne m’en préoccupais pas pour le moment, il serait bien temps de remettre les pendules à l’heure plus tard. Je ressentais intensément chaque élément de l’environnement. Le sol froid et le mur sur lequel s’appuyaient mes mains. Sa peau, la sueur qui coulait de nos corps, ses lèvres, l’odeur de ses cheveux. L’odeur ambiante de sang aussi, l’odeur de beuh, l’odeur que mon propre être dégageait. Un tel mélange étouffant mais en même temps extrêmement agréable. Une sensation d’abandon au plaisir. Comme si chaque chose se fondait en moi. J’accélérais encore, c’était trop bon, je voulais aller plus loin, ne plus m’arrêter, jusqu’ou pouvait bien aller cette sensation ? Arriverais je à la jouissance ? Toute l’action s’arrêta avec l’orgasme, pas le mien. Le baiser qui suivit ne fit que recharger mon envie.


« Déjà ? »

L’embrassant encore, plus violemment, je la plaquais au sol, m’allongeait au dessus d’elle, puis descendais, j’allais embrasser ses seins à nouveau, retournait à ses lèvres, je ne voulais pas que ça s’arrête, je voulais explorer plus loin cette nouvelle dimension de ma personne et sans demander si elle en était encore capable, je me fondis en elle une seconde fois et repris là ou toute l’action avait été coupée. C’était grandiose, encore mieux. Dans cette position j’avais à me soucier de beaucoup de moins de chose, tout pouvait aller bien plus vite, plus fort encore. Je sentais au niveau de mon bas ventre comme une sorte d’accumulation de sensations, se mélangeant, essayant de trouver leur places parmi les autres, tellement de sensations que je n’essayais même pas d’analyser tellement je savais que ce genre de chose m’était inconnue. Moi qui étais tellement au dessus de ça je m’y abandonnais, tout ça serait oublié après, on ne retiendrait que ma fougue et le plaisir que je lui avais donné, moi même je savais que mon ego était incapable d’être blessé, bien trop fort. Je continuais, mon esprit s’était vidé, je n’arrivais plus à penser à rien et, les yeux ouvert, je ne voyais qu’elle et son regard plein de passion, c’était pitoyable, tout ça était d’un pitoyable, mais u pitoyable magnifiquement bon, qui pour la première fois me conduit à la jouissance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galadriel Snake

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 11/02/2010

Feuille de personnage
Relations:: Soeur de Adam Williams
Armes:: Lame et poisons.
Animal: Serpent.

MessageSujet: Re: /!\ Serpent affamé [PV: Adam Williams] /!\   Jeu 18 Fév - 22:55

La jeune fille regardait Adam dans les yeux. Ces yeux qui étaient si beaux, comprenant une expression indéchiffrable. Et dire qu'ils avaient les même, au détails prets. Sans même avoir l'intention de flatter son égo en tenant de tel propos, mentalement, elle était en véritable admiration devant ce point commun qu'ils partageaient. La jeune femme au serpent était sur qu'au moins elle avait un point d'appuis pour l'instant où elle déciderait finallement de lui avouer la vérité. Ce n'était pas qu'elle lui cachait leur lien familiaux, au contraire elle aurait voulu le clamer haut et forts, il vallait juste mieux pour l'instant, pour eux deux, qu'elle gardait le silence.
Alors que Galadriel était perdu dans sa contemplation occulaire, Adam se jetta littéralement sur elle pour l'embrasser. Le jeune homme en voulait encore. Son baiser passioné était violent, comme s'il avait peur qu'elle refuse de l'embrasser, comme s'il avait peur que l'instant magique qui se déroulait du se terminer brutalement, celui ci utilisait la brutalité pour dominé le temps. Il l'a plaqua au sol. Le mouvement était puissant mais maitrisé, ainsi elle ne se cogna aucun membre violament. Sans aucune préparation, alors que la jeune femme venait d'atteindre l'orgasme et que son intimité était particulièrement sensible, l'homme entra en elle énergiquement, et se mit aussi tôt à la prendre avec force. Galadriel entendait clairement le bruit de leur deux chaires jointes l'une à l'autre dans un plaisir et un amour grandiose. Les sentiments en elle étaient confus. Elle n'était pas fatiguée, et pourtant ressentait de la douleur mais aussi un plaisir encore plus sublime que celui qu'elle avait déja eu l'occasion de gouter. Elle ressentait chaque milimettre de l'homme à l'interrieur d'elle, se sentant plus vivante que jamais. Alors qu'elle avait fermé les yeux jusque là, sous le coup des émotions, la demoiselle les rouvrits et se plongea dans la contemplation du visage du jeune homme. L'expression qu'il avait était plus belle que jamais, il ne souriant pas, et visiblement avait du plaisir. La femme au serpent qui pensait avant tout que ce qu'il faisait été un don pour elle réalisa qu'en effet, il ne voulait pas s'arrêter, parcequ'il avait trop de plaisir pour ça. L'odeur de leurs deux parfums fondus l'un dans l'autre était divinement agréable et le tout faisait flotter la pièce dans un ambiance délicieuse.Ainsi, Galadriel s'abandonna dans ses bras, se laissant porter par le mouvement du corps d'Adam, elle aurait atteint l'état d'un bonheur létargique si son corps ne bougeait pas de cette façon automatiquement, ses hanches se cambrant dans la meilleure posture pour éprouvée un maximum de sensation. La douleur qu'elle ressentait à présent ne lui semblait plus que légère et comme une composante etentiel du moment. Une nouvelle fois, l'amoureuse s'abandonna au plaisir et à la jouissance, mais cette fois ci, elle ne fut pas seule. Comme programmés pour fonctionner à deux, les dos des deux êtres s'arquèrent dans un instant de magnifisence où il ne firent plus qu'un.


Merci

La jeune fille ne halletait plus, elle ne pouvait plus prendre d'innitiative, elle le regardait, les lèvres entre ouverte, l'envie qu'un baiser vienne voler ses lèvres. Galadriel ne voulait pas revenir à la réaliter, voulait vivre dans ce rêve pour l'éterniter. Soudain la gène de sa nudité la prit. Elle se rendait tout juste compte qu'il pouvait voir entièrement son corps. Même si la plus part des gens le trouvait mangifique, la jeune fille avait peur de son avis à lui, lui qui était si important, mais réfléchit et se rassérèna: il n'aurait jamais prit la peine de ne serait ce que lui adresser la parôle si elle l'avait repoussé, et encore moins de lui faire don ce qu'il venait de lui offrir. C'était quelque chose de tout à fait normal, pour une personne aussi parfaite que lui, que de trier les personnes avec qui il pouvait entretenir le moindre semblant de relation. Un instant elle pensa à toutes ses filles qui avaient du avoir la prétention de l'approcher. Une fois encore elle se calma. Il était là, sur elle, et il lui avait fait don d'un présent des plus important pour elle. Du moins, l'assention vers son coeur semblait commencé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://natsumi-desu.skyrock.com
Adam Williams
Faux
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 28/06/2009
Age : 26

Feuille de personnage
Relations::
Armes:: Un katana et deux magnums.
Animal: Aucun.

MessageSujet: Re: /!\ Serpent affamé [PV: Adam Williams] /!\   Sam 20 Fév - 20:19

Je ne m'attardais pas dans cette situation de nudité, je n'aimais pas être nu. J'aimais trop les beaux vêtements, tout le raffinement des déguisements humains. Toute la mascarade qu'on s'imposait chaque jour avait un charme auquel j'étais accroc. Je renfilais ma chemise, froissée, et merde. En deux minutes j'étais habillé et dans ma tête c'était comme si rien ne s'était passé. Alors que tant de choses s'était passé, j'avais joui pour la première fois. Je me sentais gêné a vrai dire, oui moi Adam Williams était gêné, gêné de m'être laissé à prendre autant de plaisir, donné par une autre personne que moi même.

« De rien, c'était sympa. On remettra ça à l'occasion, je suis sur que les pions qui surveillent seront ravis. »

Je pointais la caméra du doigt et laissais échapper un léger rire narquois.

« Allez rhabille toi, j'aime pas que d'autres que moi profite des spectacles qui me sont réservés. »

Je sortais mon pochon de ma poche, du tabac et une feuille slim et me roulais un bédo, le portais à mes lèvres machinalement. C'était encore plus agréable après l'am... Après le sexe, pardon. Je tirais fort, appréciais la fumée qui se répandait dans mon corps, la saveur sur mon palais, avant de recracher. Une nana m'avait donné du plaisir, encore une chose à ne pas avouer, elle conaissait déjà trop de faiblesses sur moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: /!\ Serpent affamé [PV: Adam Williams] /!\   

Revenir en haut Aller en bas
 
/!\ Serpent affamé [PV: Adam Williams] /!\
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master of Puppets :: Sous sols :: Salle des tortures-
Sauter vers: